Catégorie : Littérature étrangère

Prime Time de Jay Martel

Prime-Time-887481-d256Résumé

Perry Bunt aurait voulu réussir à Hollywood ; il a même failli le faire, autrefois. Proche de la quarantaine, un peu chauve, un rien bedonnant, il enseigne désormais l’art du scénario à de jeunes étudiants spectaculairement agaçants. Mais il y a Amanda. La si ravissante, si inaccessible Amanda Mundo. Un jour, n’y tenant plus, Perry décide de lui rendre une visite surprise à son soi-disant travail. Soudain, il comprend pourquoi sa beauté lui semblait légèrement « inhumaine ».
Bienvenue chez Galaxy Entertainment ! Vous ne le saviez évidemment pas, mais la Terre est depuis longtemps le théâtre de l’un des programmes de télé-réalité les plus populaires de la galaxie. Partout dans le cosmos, on se régale des mésaventures des terriens, ces êtres primitifs et arrogants qui, à force de guerres, de pollution et de décisions irrationnelles s’approchent chaque année un peu plus de l’autodestruction.
Sauf que les spectateurs commencent à se lasser. L’audience est en berne, ces derniers temps. A tel point que les producteurs ont décidé d’arrêter les frais. Désireux de finir en beauté, ils nous ont concocté un dernier épisode de folie : la fin du monde, rien de moins. Et c’est pour dans trois semaines. Ta-da !

Dès lors, les données du problème sont claires : un homme, un seul, peut encore remonter l’audience et sauver la planète. Cet homme s’appelle Perry Bunt.

On est mal barré.

(suite…)

La collectionneuse de boules à neige de Maurizio De Giovanni

la collectionneuseRésumé

Giuseppe Lojacono ne pouvait pas espérer de plus belle mise au placard. Sa mutation à Pizzofalcone a tout d’une pénitence. Il y rejoint une équipe nouvellement constituée d’outsiders des autres commissariats de Naples. À leurs côtés, il va pouvoir exercer ses talents en toute liberté : le commissaire Palma lui fait une entière confiance et il a le soutien – et peut-être plus… – de la belle magistrate Laura Pires.
Tout ce qu’il lui faut en somme pour éprouver sa sagacité sur le meurtre de Cecilia de Santis. Une femme au coeur d’or, violemment tuée d’un coup de boule à neige. Elle qui collectionnait avec passion ces objets au kitsch désuet n’imaginait pas voir si tôt le dernier flocon se déposer au fond de l’eau calme de sa vie de femme trompée…

(suite…)

Dans la colère du fleuve de Tom Franklin et Beth Ann Fennelly

dans la colère du fleuveRésumé

Mississippi, 1927. Gonflé par les pluies diluviennes, le fleuve menace de détruire les digues qui protègent la région et d’engloutir le petit hameau de Hobnob, où les agents fédéraux Ted Ingersoll et Ham Johnson enquêtent sur la disparition de deux collègues venus arrêter un trafiquant d’alcool.

Au cœur de ce paysage d’apocalypse, ils découvrent un bébé abandonné, qu’Ingersoll – lui-même orphelin – confie par hasard à Dixie Clay Holliver. Sans se douter que la jeune femme est le plus grand bootlegger du comté, et peut-être la dernière aussi à avoir vu les deux agents en vie…
Chantre de la littérature du Sud, Tom Franklin, auteur de La Culasse de l’enfer, unit ici sa voix à celle de son épouse, la poétesse Beth Ann Fennelly. Dans le contexte dramatique de la Prohibition et de l’une des plus grandes catastrophes naturelles de l’histoire des Etats-Unis, ce roman est tout autant la fresque d’une époque que d’un lieu où la beauté côtoie chaque jour le danger.

(suite…)

La ballade de Willow de Jamie Ford

willowRésumé

1934. Depuis qu’il a été abandonné quand il avait 7 ans, William Eng est pensionnaire de la très stricte institution du Sacré-Coeur, à Seattle. Cinq années ont passé, personne n’est venu le chercher. Aucune nouvelle de Liu Song, sa mère.

Un jour pourtant, alors qu’il est au cinéma avec les autres garçons de l’orphelinat, il reconnaît le visage de sa mère dans une bande-annonce. Troublé par cette apparition qu’il n’osait plus espérer, William décide de s’enfuir pour retrouver celle qui se nomme désormais Willow Frost…

(suite…)

Fairfield, Ohio de Mia Topic

fairfield ohioRésumé

Pour Jamie, tout a basculé le jour du décès de ses parents. Lui qui rêvait de partir étudier à New York se retrouve forcé de rester dans sa petite ville de l’Ohio, afin d’élever son frère de 5 ans, Damian. Loin d être amer, Jamie dévoue tout son temps et son énergie à rendre l’enfant heureux, quitte à mettre sa propre vie entre parenthèses. Un jour, qui commence pourtant bien mal par un accrochage de voitures à un feu rouge, Jamie rencontre Logan. Le jeune avocat est tout ce qu’il n est pas : sûr de lui, brillant et fier. Il ne fait absolument pas mystère de l’intérêt qu’il porte à Jamie, mais celui-ci se réfugie derrière ses insécurités : avec un enfant à charge et aucune perspective d’avenir, sans parler de son physique, quelconque à ses yeux, comment pourrait-il intéresser quelqu’un comme Logan ? Toutefois, Logan est bien déterminé à montrer à Jamie tout ce qu’il voit en lui, combien sa dévotion à Damian l’émerveille. Alors qu’il s’est toujours suffi à lui-même, voilà que Logan se surprend à rêver d’avoir sa place dans le petit monde des deux frères…

(suite…)

Moi, la Grosse de Matteo Cellini

moi la grosseRésumé

« Je suis Cate-la-grosse, un obus oublié qui, depuis le collège, ne demande qu’à exploser. »

Caterina est une jeune italienne spirituelle et intelligente.
Caterina a une famille qu’elle adore.
Mais Caterina, à l’instar de ses parents et de ses frères, est grosse. Très grosse. Et ses kilos en trop l’empêchent d’exister. Selon sa conception binaire du monde – les obèses d’un côté, les « personnes » de l’autre – elle est une « non-personne ».
A peine sort-elle de chez elle qu’elle s’arme d’une carapace blindée lui permettant d’ignorer tous les commentaires, toutes les plaisanteries, dont elle pourrait être la cible. Elle anticipe tout. Pour ne pas aggraver son dossier qui pèse déjà trop lourd sur la balance, elle fait en sorte d’être la meilleure de la classe, de n’être jamais malade, jamais en retard, toujours bien habillée… bref, de ne jamais faire le moindre remous. Aussi, quand ses parents décident d’organiser une grande fête pour son dix-huitième anniversaire, c’est la panique.

(suite…)

La scène des souvenirs de Kate Morton

la scène des souvenirsRésumé

Suffolk, 2011. La célèbre actrice Laurel Nicolson se rend au chevet de sa mère mourante. Alors qu’elles parcourent ensemble un album de famille, une photo s’en échappe – un instantané que Laurel n’a jamais vu. L’une des deux jeunes femmes est bien sa mère, Dorothy, mais l’autre ? Sans s’en douter, Laurel vient d’ouvrir la boîte de Pandore, libérant les secrets, et les souvenirs. Ceux de Dorothy, qui dorment sous les décombres des bombardements londoniens de 1941, mais aussi les siens – ce terrible et brûlant été de son enfance…

(suite…)

La mémoire est une chienne indocile d’Elliot Perlman

la mémoire perlmanRésumé

New York, aujourd’hui. Ex-taulard en probation dans un hôpital, Lamont, jeune Noir du Bronx, se lie d’amitié avec un patient, rescapé des camps. Uptown, Adam Zignelik, professeur d’histoire en pleine crise existentielle, exhume un document inédit : les premiers témoignages sonores de survivants de l’Holocauste. Dans le creux de cette mémoire ravivée, leurs destins vont s’entremêler. D’un ghetto à l’autre, dans une myriade de voix et une narration virtuose, ce roman poignant interroge l’Histoire du XX.e.

(suite…)

Un hiver long et rude de Mary Lawson

un hiver long et rudeRésumé

Des hivers rudes et immaculés du Canada au Londres frémissant des sixties, la destinée de trois membres d’une famille malmenée par les drames. Après Le Choix des Morrison, Mary Lawson signe un roman tout en finesse, plein de tendresse, de colère et d’amour.

Rien ne va plus chez les Cartwright. Alors qu’Emily s’apprête à donner naissance à son huitième enfant, qu’Edward, le père, cherche dans son bureau une échappatoire au chaos ambiant, que Tom, le fils aîné, s’enferme dans la dépression, Megan, fille unique de la fratrie et mère de substitution de chacun, décide de voler de ses propres ailes. À vingt et un ans, l’heure est venue pour la jeune fille de se libérer des siens. Adieu le Grand Nord canadien, bonjour le swinging London !

Pendant que Megan se cherche dans la Vieille Europe, les Cartwright, eux, tentent de survivre. Qui pour s’occuper du foyer, désormais ? Pour remplir le frigo ? Pour protéger Adam, quatre ans, et ses frères de la folie douce d’Emily, uniquement absorbée par son nourrisson et négligeant tout le reste ? Qui pour arracher Edward aux ruminations d’un passé qui le hante ?
Accablé par la culpabilité depuis le décès de son meilleur ami, Tom, brillant étudiant, renonce chaque jour un peu plus à ses rêves… Et si le moment était venu pour lui d’assumer son rôle d’aîné ?

Le silence qui étouffe les Cartwright peut-il être conjuré ? Et si le plus difficile, parfois, était l’espoir ?

(suite…)

Je n’ai pas peur de Niccolo Ammaniti

je n'ai pas peurRésumé

Italie, été 1978.
Dans un petit hameau de la région des Pouilles, alors que leurs parents s’enferment toute la journée pour se protéger du soleil, des enfants s’amusent dehors, se lançant des gages.
Au cours d’un de ces jeux, dans une maison abandonnée, Michele tombe accidentellement dans un trou. Le petit garçon de 9 ans se retrouve alors nez à nez avec un enfant nu, à l’air malade et faible, enchaîné là comme un animal. Le petit Michele ne dira rien à personne et organisera en secret des expéditions solitaires pour rendre visite au prisonnier mystérieux et le nourrir.
Jusqu’à la révélation qui va changer pour toujours sa vision des adultes…

(suite…)