Étiquette : romance

La prochaine fois, peut-être… de Cesca Major

Résumé

Un lundi de décembre, Emma rentre épuisée dans sa maison londonienne. Entre son travail d’agent littéraire, ses enfants et ses activités multiples, elle passe ses journées à courir, et Dan, son mari, se sent de plus en plus délaissé. D’autant plus que ce lundi en question est le jour de l’anniversaire de leur rencontre. Une date importante pour Dan, mais Emma semble l’avoir oubliée…
Dan, homme d’ordinaire très calme, est à bout de nerfs et décide de sortir prendre l’air plutôt que de laisser exploser sa colère. Et ce soir-là, un drame va arriver. Rien ne sera plus jamais comme avant. Le lendemain matin, Emma se réveille, et c’est à nouveau lundi. Le jour suivant, encore ce même lundi…
Passée la stupéfaction, Emma va voir en cet étrange phénomène un moyen de changer son destin et celui de sa famille. Parviendra-t-elle enfin à devenir qui elle veut être vraiment, et à vivre en harmonie avec son mari la vie qu’ils s’étaient promise ?

L’avis de Cassandre

Après avoir lu de nombreuses chroniques positives, je ne pouvais faire qu’une chose : me ruer en librairie et me l’offrir !

Emma et Dan se sont rencontrés il y a quinze ans, dans le métro londonien. Après quelques rendez-vous, une véritable histoire d’amour est née. Nous retrouvons le couple désormais quadragénaire, marié et parents de deux enfants. Chaque année, le 6 décembre, ils célèbrent le jour de leur rencontre et s’écrivent mutuellement une lettre. C’est l’occasion de rappeler à l’autre qu’on l’aime et revenir sur l’année écoulée. Mais aujourd’hui, Emma, agent littéraire overbookée a clairement oublié cet anniversaire, le soir-même, un drame survient. Et le lendemain, Emma revit cette fameuse journée, encore et encore…

Si les romans (et films) sur les boucles temporelles sont assez répandus, Cesca Major parvient à nous surprendre avec cette histoire inoubliable. J’ai été conquise par nos deux personnages. Nous suivons exclusivement le point de vue d’Emma où les chapitres sont entrecoupés par les lettres que Dan lui a adressée, d’année en année. Cela permet de retracer l’histoire du couple, les premiers émois, l’attachement, la passion, la vie de famille, les discordes et puis, la routine qui s’installe. L’écrivaine retranscrit ce que chaque couple peut vivre. Elle dépeint notamment une héroïne submergée, qui s’oublie et qui oublie sa famille. Ce roman nous rappelle qu’on passe souvent à côté de l’essentiel et qu’on ne profite pas assez de l’instant présent, à juste titre.

Que dire de plus si ce n’est que j’ai dévoré ce roman en un après-midi et qu’il a su me faire verser quelques larmes ? Ce texte est poignant, bouleversant et a su me prendre aux tripes jusqu’aux toutes dernières lignes. Je vous le confie, c’est un coup de cœur !

La prochaine fois, peut-être… de Cesca Major, paru en février 2024 aux éditions Le Cherche-Midi, 456 pages, 22,50€

Tous nos lendemains de Lylyblabla

Résumé

Il arrive parfois que le destin nous mette face à la bonne personne. Encore faut-il y être prêt.

Chris et Chloé s’adorent autant qu’ils s’exaspèrent. Plus de trois minutes dans la même pièce et c’est l’apocalypse. Et pour cause ! Chloé n’a jamais pardonné à Christopher Dean Lewis de lui avoir brisé le cœur quand ils étaient plus jeunes. Mais si son amour-propre l’a toujours empêchée de lui donner une nouvelle chance, elle n’a jamais pu non plus se résoudre à couper définitivement les ponts.

Lorsque Chloé se retrouve à la rue et que Chris lui propose de l’héberger, les barrières salvatrices qui les tenaient éloignés l’un de l’autre tombent une à une. Chacun semble pourtant déterminé à tenir bon, par fierté ou pour des raisons plus obscures, sans se douter que le temps leur est compté. Mais à vouloir gagner à tout prix, ils risquent de perdre bien plus que ce qu’ils avaient misé…

L’avis de Cassandre

J’ai lu et adoré la duologie Le soleil de minuit, l’année passée. Tous nos lendemains est un spin-off qui met en scène Chloé et Chris que nous connaissions déjà en tant que personnages secondaires. Ce nouveau titre peut bien entendu se lire indépendamment.

Chloé et Chris ont vingt-trois ans. Lui est étudiant, elle travaille dans un cabinet bancaire. Il vit dans une belle demeure, ses parents étant aux abonnés absents, toujours en voyage d’affaires. Elle vit dans une petite location, entièrement indépendante. Si Chloé aime son boulot, elle a en vérité un projet et démissionne au début du roman. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est qu’elle serait temporairement délogée, son appartement devant subir d’importants travaux. La jeune femme va devoir vivre quelques temps chez Chris. Le hic, c’est qu’ils sont sortis ensemble il y a quatre ans avant qu’il ne la largue sans ménagement. Depuis, leur relation est plutôt compliquée. Pourtant, il semblerait que certains sentiments n’aient pas totalement disparu…

Quel bonheur de retrouver la plume de Lylyblabla dans cette romance ! J’ai adoré nos deux héros et cette histoire d’ennemies to lovers. Si vous pensez qu’il s’agit d’une romance classique, vous êtes en réalité loin du compte. Lylyblabla risque de vous faire pleurer avec son roman en réalité dramatique. On parle de sujets sensibles, difficiles, injustes aussi, de la vie dans ce qu’elle a de meilleur et de pire à nous offrir. La thématique principale du roman peut heurter la sensibilité de certains lecteurs et j’ai apprécié qu’il y ait un avertissement au début. J’ai trouvé ce fameux sujet traité avec sensibilité et pudeur. Impossible de ne pas laisser couler ses larmes durant la deuxième partie de l’histoire.

Si Tous nos lendemains n’est pas une romance facile, elle n’en est que plus belle. Lylyblabla offre un texte lumineux et inoubliable. Si vous ne connaissez pas encore l’écrivaine, il est plus que temps de sauter le pas !

Tous nos lendemains de Lylyblabla, paru en mars 2024 aux éditions Hugo Publishing, 480 pages, 17€

Je t’ai aimé dans une autre vie de David Arnold

Résumé

Evan et Shosh ont des rêves. Il veut dessiner la faune et la flore en Alaska. Elle veut devenir une star à Hollywood.
Mais Evan doit s’occuper de sa mère malade et de son petit-frère hypersensible. Et Shosh ne sait plus vivre sans alcool depuis l’accident de voiture qui a emporté sa soeur.
Alors que l’avenir semble sombre et incertain, une voix qui ne chante que pour eux les porte irrésistiblement l’un vers l’autre.
Et s’ils étaient destinés à s’aimer par-delà l’espace et le temps, et, ensemble, à tout surmonter ?
Un récit réjouissant et poétique sur la puissance de l’amour sous toutes ses formes.

L’avis de Cassandre

Je ne dis jamais non à une histoire d’amour, surtout celles du genre Young Adult dont je ne me lasse pas. Et si Adam Silvera la recommande, c’est un vrai plus à mes yeux !

Dans ce roman, nous alternons les chapitres et les personnages. Nous suivons Evan dont le père est parti, les laissant seuls sa mère, son jeune frère et lui. Sa mère doit prendre un deuxième job pour nourrir ses fils, et quand une mauvaise nouvelle leur tombe dessus, l’univers d’Evan s’écroule. Il en vient à renoncer à ses rêves. En parallèle, Shosh a aussi laissé un avenir brillant en stand-by suite au décès brutal de sa sœur avec qui elle était fusionnelle. Elle cumule les excès et termine régulièrement au poste de police. Ces deux protagonistes souffrent chacun de leur côté et sombrent de plus en plus. Ils ne se connaissent pas encore et ont un drôle de point commun, ils sont les seuls à entendre des chansons.

Je dois vous avouer ressortir de cette lecture quelque peu mitigée. J’ai aimé l’écriture, le côté poétique et surnaturel (les chansons qu’ils entendent, les entractes entre les parties qui parlent de réincarnation de nos personnages, toujours sur la thématique de l’amour). J’ai apprécié les personnages secondaires, notamment Maya, la psychologue d’Evan ou Will, son petit-frère. Mais les personnages principaux me semblaient trop fades. J’ai surtout peiné à m’attacher à Shosh, peut-être car ce sont des chapitres écrits à la troisième personne et pas à la première comme ceux d’Evan. J’ai aussi trouvé que l’histoire manquait de rebondissements et d’action, j’aurais aimé quelques remous à leur histoire.

Pour conclure, une lecture agréable narrée par la belle plume de David Arnold mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Je t’ai aimé dans une autre vie de David Arnold, paru en mars 2024 aux éditions Robert Laffont, 432 pages, 19€

Twisted Lies tome 4 d’Ana Huang

Résumé

Charmant, mortel et suffisamment intelligent pour le cacher, Christian Harper est un monstre vêtu des costumes parfaitement taillés d’un gentleman. Il n’a que faire de la morale et encore moins de l’amour, mais il ne peut nier l’étrange attraction qu’il ressent pour la femme qui vit juste un étage en dessous de lui. Elle est l’objet de ses plus noirs désirs, la seule énigme qu’il ne peut résoudre. Et lorsque l’occasion de se rapprocher d’elle se présente, il enfreint ses propres règles pour lui proposer un marché qu’elle ne peut refuser.

Douce, timide et introvertie malgré sa célébrité sur les réseaux sociaux, Stella Alonso est une romantique qui garde son cœur en cage. Entre ses deux emplois, elle a peu de temps ou de désir pour une relation. Mais lorsqu’une menace de son passé la pousse dans les bras – et la maison – de l’homme le plus dangereux qu’elle ait jamais rencontré, elle est tentée de se laisser aller à ressentir quelque chose pour la première fois depuis longtemps. Car malgré la nature froide de Christian, il lui fait tout ressentir lorsqu’elle est avec lui.

Leur amour est torsadé par les secrets et entaché par les mensonges… et lorsque les vérités sont enfin révélées, elles pourraient tout faire voler en éclats.

L’avis d’Audrey

Ce dernier tome de la série aborde l’histoire de Stella Ambrose, l’amie influenceuse que nous avons découverte dans les tomes précédents. 

Stella travaille sur les réseaux sociaux afin de payer le coûteux établissement dans lequel est placée Maura, son ancienne nounou qu’elle considère presque comme sa mère. Lorsqu’elle perd ce travail, elle suit les conseils de son agent et tente de se trouver un faux petit-ami pour faire exploser son nombre d’abonnés et ainsi obtenir plus de partenariats. 

Christian Harper, propriétaire d’une société de cyber-sécurité mais aussi son propriétaire accepte de jouer ce rôle. 

J’ai eu beaucoup de mal à apprécier Christian Harper. Il est froid, dur et surtout désagréable. Il n’aime personne, et le fait ressentir. Il a même très souvent des réactions extrêmes / disproportionnées, toutefois, cela m’a parfois fait rire. Seul son comportement protecteur avec Stella m’a permis de l’apprécier davantage.

La relation entre Christian et Stella met vraiment du temps avant d’évoluer. J’ai aimé qu’ils ne se tombent pas dans les bras dès le départ, trop rapidement. 

Ce livre parle également de harcèlement. J’ai trouvé intéressante la façon dont est géré ce point. L’évolution des sentiments mais aussi du comportement de Stella. 

Ce quatrième tome étant le dernier de la série, j’ai aimé que l’auteure fasse un saut dans le temps et nous narre où en est le groupe d’amis quelques années plus tard.  Voilà qui clôture cette tétralogie addictive qui plaira aux fans de romance !

Twisted Lies tome 4 d’Ana Huang, paru en avril 2024 aux éditions Hugo Publishing, 18,50€

Sergent Ladykiller de Delphine Audret

Résumé

Lorsque Chiara atterrit à l’aéroport de Jacksonville pour rejoindre son frère Jack, membre des Marines, elle est à bout de forces. Une rupture amoureuse accablante, une vie professionnelle sens dessus dessous, un compte en banque désespérément vide… Il était temps pour elle de changer d’air.

Mais que ce soit clair : elle veut reprendre ses études et rien ne la détournera de son objectif. Rien ni personne… sauf peut-être Flynn, le meilleur ami et compagnon d’armes de Jack, que son frère n’arrête pas de lui mettre dans les pattes. Grâce à lui, elle se rend compte que si, finalement, il lui reste un peu de force. Juste assez pour envoyer paître cet agaçant et séduisant militaire qui lui tape sur les nerfs. Mais Flynn se révèle être bien plus qu’un énième “sergent Ladykiller”.

C’est un tireur accompli qui ne manque jamais sa cible quand il vise le cœur…

L’avis d’Audrey

Chiara est contrainte d’aller vivre chez son petit frère, suite à une déception amoureuse et une faillite financière. Elle quitte tout pour s’installer à Jacksonville chez Jack, son frère, qui fait partie des Marines. A son arrivée à l’aéroport, son frère étant bloqué à la base, c’est son meilleur ami Flynn qui vient la chercher.

Sergent Lady Killer est une romance dans une ambiance militaire et j’ai adoré ça ! En plus d’apprendre des termes ou des mots nouveaux, j’ai très vite imaginé le décor dans lequel évolue Chiara. 

Chiara a du caractère, elle ne se laisse pas marcher les pieds, j’ai apprécié que cela ne soit pas une jeune fille frêle et innocente. J’ai aimé la volonté qu’elle a de vouloir changer sa vie, de tourner la page malgré la succession d’évènements qui ne jouaient pas en sa faveur. 

Flynn est également un personnage que j’ai beaucoup aimé. Il est beau, il le sait. Mais il m’a touché par sa gentillesse, sa présence constante pour tous les personnages que l’on a pu croiser dans ce roman. Il est le meilleur ami rêvé.

Globalement, je n’ai pas trouvé de point négatif à ce livre, je l’ai lu d’une traite et il ne m’a jamais semblé long. Au contraire, j’ai été triste de tourner la dernière page. Je recommande ce livre pour se changer les idées et se divertir.

Sergent Ladykiller de Delphine Audret, paru en mars 2024 aux éditions Hugo Publishing, 350 pages, 8,90€

Kyland de Mia Sheridan

Résumé

Tenleigh lutte au quotidien pour survivre dans la petite ville minière sinistrée où elle réside avec sa sœur et leur mère à la santé fragile. Ce qui la fait tenir, c’est le rêve auquel elle s’accroche : obtenir la bourse d’études décernée chaque année au meilleur élève du lycée. Un précieux sésame qui lui permettrait d’échapper enfin à la dureté de son existence et de faire sortir un jour sa famille de la misère.

C’est compter sans Kyland qui travaille lui aussi d’arrache-pied pour décrocher cette bourse, et quitter Dennville, cette bourgade qui a plongé sa famille dans le malheur. Défiant la faim, la solitude et le destin, il est bien décidé à ne laisser rien ni personne se mettre en travers de sa route, et sûrement pas cette fille, sa principale rivale dans la compétition.

Jusqu’au jour où tout bascule. Rapprochés par le hasard, Tenleigh et Kyland vont peu à peu s’apprivoiser et devenir amis. Or de l’amitié à l’amour, il n’y a qu’un pas que tous deux sont bien décidés à ne pas franchir au risque d’entraver leurs projets. Sauf que tout semble les pousser irrésistiblement l’un vers l’autre.

Un seul des deux obtiendra la bourse. Un seul des deux aura la possibilité de réaliser son rêve. Qu’adviendra-t-il de celui qui restera ?

L’avis de Cassandre

Tenleigh et Kyland sont deux lycéens en dernière année. Ils vivent tous deux dans un village reculé du Kentucky, dans les Appalaches. Les conditions de vie sont misérables. Côté emploi, la mine est l’employeur principal (pour ne pas dire unique). Mais un coup de grisou a eu lieu il y a peu, emportant de nombreux hommes. C’est le cas du père et du frère de Kyland. Depuis, il vit seul avec sa mère infirme. Tenleigh ne s’en sort guère mieux. Un père qui a pris la poudre d’escampette, une mère souffrant de troubles psychiatriques, une grande sœur serveuse et une caravane en fin de vie pour logement. A cette misère, ajoutez les hivers rudes, la faim qui tord le ventre et surtout : le désespoir.

Tenleigh et Kyland l’ont bien compris, leur seule porte de sortie, c’est une bourse dédiée au meilleur étudiant du lycée et leur permettant un financement intégral de ses études universitaires. Mais quand ils apprennent à faire connaissance et que des sentiments naissent entre eux, ils savent que leur histoire sera vouée à l’échec. J’ai été très touchée par les personnages principaux et secondaires, ces laissés pour compte, les oubliés des États-Unis. Impossible de rester insensible à ce quotidien de misère et cette criante injustice. J’ai surtout été attristée par la faim et la résignation.

Si ce roman est parfois dur, l’histoire d’amour est lumineuse. J’ai adoré suivre nos lycéens dans leurs premiers émois, l’attachement naissant, les doutes et les choix qui auront un impact irréversible sur leur futur. Kyland est un roman addictif et captivant. Mia Sheridan nous offre tous les ingrédients pour une romance réussie et passionnante !

Kyland de Mia Sheridan, paru en février 2024 aux éditions Hugo Publishing, 376 pages, 19€

Twisted Hate tome 3 d’Ana Huang

Résumé

Depuis des années, Jules Ambrose, étudiante en droit, entretient une relation compliquée avec le frère de sa meilleure amie, Josh Chen, étudiant en médecine. Cependant, lorsque Jules commence un stage à la clinique où Josh est bénévole, les deux mettent leurs différends de côté.

En travaillant ensemble, ils découvrent bientôt leur attirance commune et couchent ensemble. N’arrivant pas à oublier leur aventure, ils se mettent d’accord sur une relation purement physique qui se transforme progressivement en quelque chose de plus.

Mais alors qu’ils sont en train de tomber amoureux, le passé de Jules ressurgi, en la personne de Max qui sort de prison et vient réclamer son dû.

Elle va se mettre en danger pour éloigner Max, au péril de sa vie…

Josh a qui elle se confie, va s’éloigner

Depuis des années, Jules Ambrose, étudiante en droit, entretient une relation compliquée avec le frère de sa meilleure amie, Josh Chen, étudiant en médecine. Cependant, lorsque Jules commence un stage à la clinique où Josh est bénévole, ils décident d’un commun accord de mettre leurs différends de côté.

L’avis d’Audrey

Twisted Hate est le troisième opus de la série d’Ana Huang. Cette fois-ci nous suivons Josh Chen, le frère d’Ava que nous avons suivi pendant le premier tome. Josh est interne en médecine, et bénévole pendant son temps libre dans une clinique qui vient d’embaucher Jules Ambrose, la meilleure amie d’Ava, mais aussi la fille avec qui Josh ne s’entend pas. Afin d’être professionnel, ils ont décidé de faire un pacte, et de se respecter le temps du contrat de Jules. Mais c’était sans compter sur l’attirance qui s’est développée entre eux !

J’ai aimé suivre ces deux personnages. Jules est une fille décrite par ses amies dans les deux tomes précédents comme extravertie, honnête et sûre d’elle. On découvre au fil des pages que c’est une personne qui, au contraire est pleine de doutes et dont le passé l’a profondément marquée.

J’ai apprécié l’évolution des comportements entre Jules et Josh, voir l’attention qu’ils se portent l’un l’autre. Mais aussi, l’histoire qu’apporte le passé de Jules. Ça permet d’approfondir un peu plus l’intrigue globale.

J’ai hâte de découvrir le quatrième tome, avec l’histoire de Stella, la dernière fille du groupe de copines qui est assez discrète.

Twisted Hate tome 3 d’Ana Huang, paru en février 2024 aux éditions Hugo Publishing, 400 pages, 18,50€

Reminders of him de Colleen Hoover

Résumé

Après avoir passé cinq ans en prison à la suite d’une erreur tragique, Kenna Rowan retourne dans la ville du drame qui a détruit sa vie avec la volonté inébranlable de retrouver sa fille de quatre ans. Mais tout le monde dans la vie de sa fille est déterminé à l’exclure, peu importent les efforts qu’elle déploie pour reconstruire sa vie.

La seule personne qui n’a pas encore rejeté Kenna est Ledger Ward, propriétaire d’un bar local et l’un des derniers liens avec sa fille. Mais si quelqu’un devait apprendre que Ledger devient peu à peu un pilier de la vie de Kenna, tous deux risqueraient de perdre la confiance des personnes qui leur sont chères.

Malgré la pression qui les entoure, ils se découvrent et s’attachent, mais à mesure que leur idylle grandit, le risque s’accroît. Kenna doit trouver un moyen d’absoudre les erreurs de son passé afin de construire un avenir fait de résilience, de pardon et d’espoir.

L’avis d’Audrey

Jusqu’à ce jour, je n’ai jamais été déçue par les romans de Colleen Hoover. Je n’ai même plus besoin de lire les résumés pour me décider, je lis toutes ses parutions sans hésiter !

Nous rencontrons Kenna qui vient de sortir de prison suite à un accident de voiture dans lequel son petit ami est décédé. Elle tente de reprendre sa vie en main et retrouver sa fille Diem, qu’elle n’a jamais connu à cause de cet accident et de son incarcération. De retour dans la ville où a eu lieu le drame qui l’a conduite en prison, Kenna fait la rencontre de Ledger, un homme qui a bon cœur et est prêt à lui venir en aide.

J’ai adoré les deux personnages principaux, Kenna et Ledger, et pouvoir suivre leurs pensées, parfois très tourmentées. J’ai aimé voir leur relation évoluer, la douceur que Ledger témoigne envers Kenna. Certains personnages secondaires sont également adorables et j’aurais juste aimé qu’ils prennent un peu plus de place dans l’histoire.

Enfin, j’ai été touchée par les différents messages véhicules par l’histoire : le pardon, l’acceptation, la rédemption. Je suis encore une fois très contente d’avoir fait confiance à Colleen Hoover et j’ai passé un bon moment avec Reminders of him.

Reminders of him de Colleen Hoover, paru en janvier 2024 aux éditions Hugo Publishing, 350 pages, 18,50€

Twisted Games tome 2 de Ana Huang

Résumé

Rhys Larsen est un garde du corps accompli : froid, efficace et veillant à ne jamais s’impliquer auprès de ses clients. Ou clientes. Mais il se rend vite compte que Bridget von Asheberg va lui donner du fil à retordre. C’est une princesse lumineuse, belle, qui devient un fruit défendu pour lui. Bridget sait quel est son devoir et son avenir depuis l’abdication de son frère : un mariage arrangé qui l’intéresse peu. Surtout que son garde du corps suscite chez elle des désirs qu’elle a du mal à cacher. Sa nouvelle fonction n’est pas sans danger non plus. Et Rhys va devoir garder toute son efficacité pour la protéger.

L’avis d’Audrey

J’ai hésité avant de me décider à lire ce second tome de la série Twisted Love. En effet, le premier tome m’avait un peu trop fait penser à la saga Cinquante nuances de Grey, et j’avais peur qu’il en soit de même avec le second tome. Finalement, cette lecture s’est avérée être une très bonne surprise !

Nous retrouvons Bridget, que nous avons connue dans le premier tome, tout comme l’une des meilleures amies d’Ava. Bridget est une princesse qui aime sa liberté. Lorsque son frère abdique, sa petite vie tranquille s’effondre et elle doit rentrer dans son pays pour se confronter à ses obligations royales.

Nous connaissions également Rhys Larsen, le garde du corps froid, sexy et très procédurier de Bridget. 

Bridget et Rhys apprennent à se connaître, à se comprendre, mais aussi à s’aimer au cours de ce livre. J’ai aimé voir grandir cette relation entre eux, et je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Les chapitres sont courts, les pages défilent en un claquement de doigts.

Bridget et Rhys ont une relation impossible mais le destin en a fait autrement. Tout ne leur arrive pas facilement, j’ai aimé qu’ils affrontent le monde pour faire changer les choses ! Pour conclure, une lecture divertissante et captivante qui me donne envie de lire la suite, Twisted Hate !

Twisted Games tome 2 de Ana Huang, paru en décembre 2023 aux éditions Hugo Publishing, 380 pages, 18,50€

Twisted Love tome 1 de Ana Huang

Résumé

Il a un cœur de glace… mais pour elle, il brûlerait le monde. Alex Volkov est un diable doté d’un visage d’ange. Poussé par une tragédie qui l’a hanté pendant la majeure partie de sa vie, sa quête impitoyable de succès et de vengeance laisse peu de place aux affaires de cœur.

Mais quand il est contraint de s’occuper de la sœur de son meilleur ami, il commence à sentir quelque chose dans sa poitrine :

Une fissure.

Une fissure. Un feu.

Un feu qui pourrait mettre fin au monde dans lequel il a toujours évolué.

L’avis d’Audrey

Twisted Love est un livre dont j’avais beaucoup entendu parler avant sa sortie. Le résumé m’a immédiatement plu, l’histoire me paraissait novatrice.

Ava Chen est passionnée par la photographie, elle aime observer et capturer des moments uniques. Alex Volkov, lui, est un garçon extrêmement intelligent, à la tête d’un empire. Le lien entre eux deux, c’est le frère d’Alex qui est le meilleur ami d’Ava. Alex doit d’ailleurs prendre soin d’Ava à la demande de son frère qui part une année à l’étranger, sans cela, ils ne se seraient jamais rencontrés.

L’histoire m’a très fortement fait penser à la célèbre saga 50 nuances : un homme séduisant, riche, intelligent et mentalement « détruit » qui s’amourache de la petite étudiante timide qui découvre des pratiques sexuelles avec lui. Malgré ces similitudes, j’ai apprécié l’histoire de fond ainsi que l’écriture fluide et les chapitres plutôt courts, la lecture de ce livre se fait facilement. J’ai aimé l’alternance de points de vue entre les deux personnages ainsi que les personnages secondaires qui m’ont parfois bien fait rire. Une lecture idéale pour les fans de romance !

Twisted Love tome 1 de Ana Huang, paru en octobre 2023 aux éditions Hugo Publishing, 380 pages, 18,50€