Étiquette : humour

Cursed Princess Club tome 1 de Lambcat

Résumé

Gwendolyn est la preuve vivante que les princesses n’ont pas toujours la vie facile. Bien qu’elle vive dans un château et que son père soit roi, elle n’est pas une princesse de cinéma, ni même une princesse de conte de fée. Elle a un grand cœur, mais n’est pas particulièrement séduisante. 

Une nuit, elle tombe accidentellement sur les membres du Cursed Princess Club, et sa vie ne sera plus jamais la même. Rejetées par la société après avoir été victimes d’une malédiction, les princesses du club vont prouver à Gwendolyn qu’elle n’a pas besoin de rentrer dans le moule pour être une véritable princesse !

L’avis de Cassandre

J’ai découvert les Webtoon avec Lore Olympus, une série que j’adore. Je suis ravie de poursuivre sur ma lancée avec le premier tome de Cursed Princess Club, une série d’un tout autre registre.

Maria, Lorena et Gwendolyn sont trois sœurs et accessoirement princesses du Royaume Pastel. Elles sont âgées de 16 à 18 ans et leur père, le roi, a décidé de les marier. Les princesses ont toujours vécu dans leur château, sans contact avec la gente masculine. Leurs futurs époux sont les princes d’un autre royaume et également de vrais tombeurs. Ces futurs mariages arrangés réjouissent nos héroïnes. La première rencontre avec les princes Tartan se passe très bien sauf pour Frederick, le plus jeune qui se rend compte que Gwendolyn est loin d’être aussi belle que ses sœurs…

Dès les premières pages, j’ai su que j’adorerais ce roman graphique. Je suis fan de l’humour, autant les répliques que les comiques de situation. Cette série est décalée mais pas trop. Elle aborde différentes thématiques plus profondes comme l’apparence physique, la beauté intérieure, le mal-être, le rejet aussi. J’ai trouvé cette lecture bienveillante. Gwendolyn est une jeune fille adorable et aux multiples talents. Ses sœurs et son père l’aiment profondément et ne la réduisent pas à son physique. Au contraire, ils la valorisent. Les personnages secondaires sont très plaisants. J’ai une petite préférence pour le père des soeurs qui m’a bien amusée. J’aime aussi le Club des Princesses Maudites et ses membres surprenants.

Enfin, les dessins et l’univers coloré et acidulé m’ont beaucoup plu. L’immersion a été immédiate, il s’agit d’un très bel objet-livre relié et à la couverture épaisse. Un sans faute pour ce premier tome qui rejoint ma liste très restreinte des coups de cœur ! J’espère que la suite paraîtra bientôt, je trépigne déjà d’impatience !

Cursed Princess Club tome 1 de Lambcat, paru en mai 2024 aux éditions Hugo Publishing, 24,95€

Jacotte l’escargote qui voulait devenir cosmonaute de Rachel Bright et Nadia Shireen

Résumé

Tous les petits escargotons ont le droit à la même leçon : « Ne rêvez pas ! Les rêves, c’est pas pour nous. Un escargot, ça bave, ça broute, et puis c’est tout. » Mais Jacotte n’écoute pas. En elle, la révolte gronde. Elle voudrait changer le monde ! Sortir de sa coquille ! Jacotte cogite, Jacotte rêvasse : un jour, elle sera la première escargote… à aller dans l’espace !

L’avis de Cassandre

Jacotte est une jeune escargote qui a toujours baigné dans des préjugés liés à son espèce. Un escargot ne serait bon qu’à baver, brouter et certainement pas à rêver. Pourtant, Jacotte, elle, rêve grand, très grand. Elle aimerait devenir astronaute et partir dans l’espace. Pour y parvenir, elle va devoir s’éloigner des siens et de leurs pensées limitantes et travailler très très dur.

Cet album est un vrai bonbon. Le personnage de Jacotte est adorable et amusant à la fois. L’histoire est racontée de manière humoristique, nombreux sont les jeux de mots et les comiques de situation. C’est d’ailleurs Clémentine Beauvais qui l’a traduit et cela lui correspond parfaitement. Les illustrations sont amusantes et colorées.

Vous l’aurez compris, cet album qui s’adresse aux enfants (dès 3 ans) les enjoint de ne pas renoncer à ses rêves, qu’importent les critiques et les embûches. Un album drôle qui délivre un beau et important message, nous avons adoré !

Jacotte l’escargote qui voulait devenir astronaute de Rachel Bright et Nadia Shireen, paru en mars 2024 aux éditions Nathan, 13,95€

Very Bad Dates de Gaëlle Sanchez

Résumé

Nina et ses quatre amis célibataires débriefent avec humour leurs rencards entre virtuel et réalité.
Ces pépites du dating sont issues de vrais témoignages qui oscillent entre grandes attentes, déceptions, crises de rire et incompréhensions.
Comment se rencontrer et s’aimer à l’ère du numérique ?

L’avis de Cassandre

Dans Very Bad Dates, Gaëlle Sanchez s’est inspirée de ses expériences en matières de sites de rencontres et de dates, souvent foireux. Cette bande dessinée est donc basée sur des faits réels.

Elle met en scène cinq amis, adeptes des applications de rencontres. Au programme, vous trouverez des machos en tous genres, des grossophobes, des femmes qui ne ressemblent pas du tout à leurs photos, et j’en passe et des meilleures !

J’ai beaucoup ri des situations exposées. Ce que j’ai adoré, ce sont les compilations de profils aux descriptions nébuleuses. J’ai apprécié que les hommes comme les femmes puissent faire des rencontres ratées. Mais le tableau n’est pas toujours tout noir et le parcours semé d’embûches de nos amis peut aussi leur réserver de jolis dénouements !

Les illustrations sont très modernes, j’ai aimé l’esthétique des personnages et l’univers. Une bande dessinée drôle qui se dévore en quelques heures ! Je remercie Babelio et les éditions Marabout pour cet envoi, dans le cadre d’une opération masse critique.

Very bad dates de Gaëlle Sanchez, paru en septembre 2023 aux éditions Marabout, 144 pages, 19,95€

Du bazar dans la boutique d’Alexandra Garibal et Alodie Day

Résumé

Émile et Nour ont égaré Dartagnan, leur animal de compagnie. Inquiets, ils rendent visite aux commerçants de leur ville pour demander de l’aide. Mais où a-t-il bien pu se cacher ?

L’avis d’Audrey

Du bazar dans la boutique est un album de très grand format. Nour et Emile sont les personnages principaux, ils sont à la recherche de Dartagnan, un mystérieux animal de compagnie. Ils vont arpenter la ville à sa recherche. A chaque double page, ils arrivent devant une boutique : la boutique de bonbons, le fleuriste, la boulangerie etc.. La façade de chaque magasin s’ouvre et révèle des surprises totalement inattendues voire loufoques.

Cet album est ultra coloré et les illustrations sont un régal pour les yeux. Il y a beaucoup d’humour dans ce titre, l’épopée de nos personnages est très amusante. J’ai adoré l’univers totalement décalé qui permet à l’enfant d’imaginer l’intérieur des boutiques en ville.

Je remercie Babelio et les éditions Mango pour cette jolie découverte pleine de couleurs !

Du bazar dans la boutique d’Alexandra Garibal et Alodie Day, paru en octobre 2023 aux éditions Mango, 54 pages, 18,05€

Le livre qui ne voulait vraiment pas mais vraiment pas être lu de David Sundin

Résumé

Ce livre ne veut vraiment, mais alors vraiment pas être lu.
Il semblerait que vous le lisiez quand même ? Comportement étrange, si je puis me permettre. Vous n’avez peut-être pas lu la couverture ? Il s’agit d’un livre qui ne veut vraiment, mais alors vraiment pas être lu – et qui multiplie les subterfuges pour qu’on lui fiche la paix. Un conseil : replacez le livre là où vous l’avez trouvé et on n’en parle plus. Voilà !
 
Ou sinon, faites fi des avertissements et savourez cet album magique, impertinent et génialissime imaginé par un sympathique petit bonhomme nommé David Sundin.

L’avis de Cassandre

Cet album est le troisième opus de la série et je ne m’en lasse pas. L’objet est sublime, le livre est épais et la couverture est pleine de jolies dorures. Alors pour le coup, on a très envie de le lire !
Ce livre a décidé qu’il n’avait pas envie d’être lu, et plus il insiste, plus le lecteur souhaite persévérer ! Au programme, des mots à l’envers, un texte invisible, des lettres qui sont remplacées par d’autres, des illustrations XXL et pourquoi pas, une décharge électrique ? Je plaisante ! Quoi que…

Ce livre est un vrai régal ! Les illustrations et les couleurs sont magnifiques et rappellent les albums anciens. L’idéal est de le lire en binôme avec un adulte et un enfant, pour une immersion complète (et des fous-rires !). Un petit bijou à offrir et à s’offrir !

Le livre qui ne voulait vraiment pas mais vraiment pas être lu de David Sundin, paru en novembre 2023 aux éditions Robert Laffont, 40 pages, 15,90€

Fun Facts Historiques d’Adrien Tardieu

Résumé

Découvre les petites histoires qui ont fait la grande Histoire de France

La petite histoire inconnue qui a fait la grande Histoire de France enfin révélée !Les livres d’Histoire nous apprennent comment les grands évènements ont façonné la France, mais ils racontent moins souvent comment le hasard, la chance, l’inattendu ou encore les erreurs l’ont aidée à construire la légende. Savais-tu qu’Hugues Capet n’aura été roi que grâce à une chute de cheval ? Que l’hymne « God save the King » a été écrit par une Française en l’honneur de la guérison de la fistule anale de Louis XIV ? Que c’est le dentiste de Napoléon III qui l’empêcha de partir au combat lors de la guerre de Sécession? Que c’est un soldat d’un mètre cinquante-huit qui mit en déroute l’armée allemande lors de la Première Guerre mondiale ?

L’avis de Cassandre

Adrien Tardieu, connu sous le pseudonyme Thesmartyadrien, est créateur de contenus sur les réseaux sociaux. Sa spécialité est l’Histoire. Il crée des vidéos et autres contenus autour de cette thématique et s’adresse notamment à ceux qui n’aimaient pas les cours d’histoires grâce à une approche plus ludique. Je fais personnellement partie de cette catégorie de personnes. J’adore les romans historiques mais je détestais les cours d’Histoire, beaucoup trop académiques et rébarbatifs pour m’intéresser… J’étais donc impatiente de découvrir cet ouvrage.

Fun Facts Historiques, ce sont une cinquantaine d’histoires sur des personnages plus ou moins connus. Adrien Tardieu a choisi de nous livrer des anecdotes peu connues du grand public, surprenantes, parfois drôles aussi. Chaque double-page est dédiée à un personnage historique. On y trouve une photographie (ou illustration), l’époque, plusieurs paragraphes sur ce qu’il a fait de notable, un petit glossaire pour expliquer certains mots plus complexes, parfois des citations et quelques Fun Facts. J’ai adoré cet ouvrage. D’une part, je l’ai trouvé passionnant et j’ai appris de nombreuses choses, même sur des personnages que je pensais plutôt bien connaître. D’autre part, j’ai adoré le format : la mise en page, les couleurs, les illustrations. On ne voit pas le temps passer et ce livre est passionnant. Il m’a donné envie de faire des recherches sur certains personnages historiques.

Pour conclure, pari réussi pour Adrien Tardieu, il arrive à nous intéresser à un sujet grâce à une approche très ludique !

Fun Facts Historiques d’Adrien Tardieu, paru en octobre 2023 aux éditions Hugo Publishing, 128 pages, 14,95€

Il y a un hippopotame dans mes toilettes ! de Sam Taplin

Résumé

Attention aux rabats, des animaux sauvages pourraient surgir ! Les enfants iront de surprise en surprise en soulevant les rabats de ce livre pop-up drôle et original, qui ne manquera pas de les faire rire. Susan Batori signe avec talent les illustrations pleines d’humour, avec à la dernière page un pop-up spectaculaire faisant surgir tous les animaux.

L’avis de Cassandre

Les albums pop-up me ramènent immédiatement en enfance et me font penser aux séances de lecture à l’école où à chaque page, ce type d’album révélait des surprises. J’adorais ces moments ! Cet album correspond totalement à mes attentes en la matière. Le lecteur est invité à entrer dans Le Grand Hôtel, décrit comme l’endroit le plus calme au monde. Mais, dès le début, le lecteur se doute bien que ce n’est pas vrai, et que ce lieu semble habité par de drôles de personnages. A chaque double-page, l’enfant peut soulever un rabat qui dévoile un pop-up (ouvrir une porte, regarder sous la table ou derrière un rideau, par exemple). Derrière ces rabats, vous trouverez de drôles de surprises, assez loufoques. En-dehors des pop-up, j’ai adoré l’univers et les illustrations déjantées. Pas certaine que les enfants aimeraient séjourner au Grand Hôtel mais une chose est sûre, ils vont adorer cet album !

Il y a un hippopotame dans mes toilettes ! de Sam Taplin, paru en mai 2023 aux éditions Usborne, 10 pages, 13,95€

Super bien, merci de Monica Helsey

Résumé

608 jours.
C’est la durée du mariage de Maggie, assistante de recherche à Toronto. À même pas trente ans, elle entame une procédure de divorce avec Jon : Jon, qu’elle a rencontré à l’université et qu’elle pensait sincèrement être « le bon ».
À part ça, Maggie va bien. Super bien, même – selon ses dires.
Fauchée et célibataire pour la première fois depuis sa majorité, Maggie embrasse son statut de jeune divorcée et débute une nouvelle vie : burgers à 4 heures du matin, achats compulsifs, hobbies divers et variés… et retour maladroit dans le monde du flirt.
Face à un avenir incertain mais épaulée par ses amis de longue date, sa nouvelle amie divorcée et même sa cheffe, Maggie se pose toutes les questions : pourquoi se marie-t-on ? Un mariage peutil échouer avant même d’avoir commencé ? Combien de burgers faut-il manger avant d’atteindre le bonheur ?

L’avis de Cassandre

Super bien, merci, est un roman qui a été présenté comme LE livre de l’été. Entre le titre, la couverture audacieuse et le résumé alléchant, difficile pour moi de ne pas craquer.

De quoi ça parle ? De Maggie, vingt-huit ans, qui a rencontré Jon il y a une petite dizaine d’années et s’est rapidement mise en ménage. Ils se sont aimés, ils se sont mariés (il y a moins de deux ans), se sont (trop) disputés et aujourd’hui, ils divorcent. Si c’est Maggie qui a suggéré la séparation, désormais, elle s’en mord méchamment les doigts. La jeune femme est au bout du rouleau. Au début, son entourage se montre attentionné, compréhensif et au fil des mois, ils commencent à se lasser…

Il faut dire que Maggie est une femme compliquée et difficile. Elle se plaint et se lamente à longueur de temps, envoie des mails et des SMS à Jon quotidiennement sans que celui-ci ne lui réponde (oui, elle le harcèle !) et est insensible à ce qui se passe autour d’elle. J’ai trouvé difficile de m’attacher à une personne aussi égocentrique. Au fil des chapitres, Maggie va trop loin et s’enlise de plus en plus. Je ne vous cache pas que la première moitié du roman m’a laissé dubitative, en raison de cette personnalité compliquée. Mais j’aimais le style d’écriture, l’humour (souvent cru) et les personnages secondaires. J’ai donc persévéré et j’ai fini par comprendre et tolérer la jeune femme qui souffre énormément et ne se rend pas compte du mal qu’elle fait.

La seconde partie du roman est une vraie bonne surprise. J’ai pris plaisir à voir Maggie évoluer, se remettre en question et renouer avec elle-même. Monica Helsey aborde de nombreuses thématiques : le mariage, le divorce, les rencontres Tinder, le surpoids, la dépression, la dépendance aux réseaux sociaux etc.. Ce roman n’est pas aussi léger qu’il y paraît !

Pour conclure, ce n’était pas gagné après ce début de lecture tumultueux mais la suite en vaut vraiment la peine et je suis finalement contente d’avoir découvert ce titre !

Super bien, merci de Monica Helsey, paru en juin 2023 aux éditions Robert Laffont, 480 pages, 22€

L’affaire Sophie M. de Lionel Abbo et Yohan Perez

Résumé

16 décembre 2022, 6h du matin. Le corps de de la chanteuse Sophie M. est retrouvé, sans vie, dans la chambre de son appartement. Victoire Miller, en charge de l’affaire, ne constate aucune effraction ou objet dérobé, pas la moindre trace ADN, juste un objet étrange qui semble n’avoir rien à faire sur une scène de crime : un exemplaire de Sophie la girafe, ce jouet en latex que mâchouillent habituellement les nourrissons…

« Est-il possible d’oublier un enfant sur le chemin de ses vacances, comme on égare une glacière ou une vulgaire valise ? Est-il concevable de vouloir un bébé puis de changer d’avis et de l’abandonner, soit qu’il ne soit pas à son goût, trop bruyant, trop envahissant, malodorant ou pire, mal voyant, soit que son enfante.ment fût le fruit du hasard ? Que dit la société des parents qui préfèrent le couple à la famille ? Pourquoi, au mois de décembre 1951, Mr et Mme Rampeau ont-ils quitté la France pour le Kenya, accompagné de leur jeune ange de neuf mois, et en sont revenus, un mois plus tard, les mains vides ? La véritable raison, nulle ne la connaît. » 

L’avis de Cassandre

Nom d’une girafe, la célèbre chanteuse, Sophie Marsault est retrouvée assassinée à son domicile ! A ses côtés, le tueur a laissé un exemplaire du non moins célèbre jouet en caoutchouc, Sophie la girafe. Pendant que la France pleure, Victoire se retrouve en charge de l’enquête criminelle.

L’affaire Sophie M. est un roman aussi addictif qu’original. J’ai adoré l’intrigue, absolument loufoque et l’humour des auteurs, Lionel Abbo et Yohan Perez. On y trouve de nombreux jeux de mots et des clins d’œil à des célébrités qui existent réellement. J’ai trouvé ce roman rafraîchissant. Le genre de lecture fluide et sans prise de tête !

Le personnage de Victoire m’a bien plu, en particulier son côté tête brûlée. Elle va faire équipe avec Gabriel, que j’ai trouvé énigmatique. J’ai très envie d’en savoir plus sur ce drôle de duo. La bonne nouvelle est qu’une suite est prévue pour bientôt ! En attendant, laissez-vous tenter par ce joli roman jaune. Vous ne verrez plus jamais Sophie la girafe de la même façon !

L’affaire Sophie M. de Lionel Abbo et Yohan Perez, paru en juillet 2023 aux éditions Hugo Publishing, 256 pages, 19,95€

Panique en Armorique de Dominique Sylvain

Résumé

Finistère sud. Une nuit épaisse de novembre, un incendie criminel détruit un élevage de poulets en batterie. Quand l’attentat est revendiqué par des militants déjantés de la cause animale, l’enquête revient au (charmant) capitaine Chauvigny.
Non loin, la commissaire retraitée Lola Jost et sa meilleure amie, la jeune strip-teaseuse américaine Ingrid Diesel, sont en vacances. Intrigué par les événements, et histoire de s’occuper un peu, le duo décide de jouer les détectives sous le nez des gendarmes.
Mais très vite la tension monte : le P-DG de Poulets Dorés est retrouvé mort, pendu par les pieds et électrocuté comme ses volailles…

L’avis de Cassandre

Dans la collection La bête noire, je demande Ingrid et Lola ! Ingrid est une trentenaire américaine, masseuse le jour et danseuse dans un cabaret la nuit. Son amie Lola est une commissaire de police à la retraite, qui n’a jamais vraiment raccroché avec son métier et qui aime un peu trop la bonne chaire. Les deux femmes partent en vacances en Bretagne où Ingrid fait rénover sa résidence secondaire. A leur arrivée, elles découvrent que la ferme voisine a été incendiée. Et il semblerait que les ennuis ne fassent que commencer !

J’ai adoré le duo d’amies aussi improbable que complémentaire. Ingrid a su m’amuser avec ses petites fautes de français qui changent tout le sens de ses phrases. Lola est attachante et perspicace. Ensemble, elles vont faire lumière sur ce qui se passe en Armorique ! Dominique Sylvain a décidément beaucoup d’humour et nous amuse tout au long de son polar. Mais derrière l’humour, on parle de sujets bien sérieux comme l’élevage intensif, la maltraitance animale et les militants antispéciste. Un roman court qui se lit d’une seule traite ! Prêts à embarquer à bord du side-car d’Ingrid ?

Panique en Armorique de Dominique Sylvain, paru en janvier 2023 aux éditions Robert Laffont, 264 pages, 15,90€