Résumé

Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisables richesses. Considéré comme un véritable choc littéraire aux États-Unis, ce roman sensuel et puissant met en scène deux jeunes femmes qui entraînent le lecteur vers une vie nouvelle.

L’avis de Cassandre

L’histoire se déroule aux Etats-Unis, à la lisière de la forêt et à l’écart de la civilisation. Nell et Eva sont deux sœurs adolescentes et sont désormais livrées à elle-même. Dans ce roman d’anticipation, les Etats-Unis sont ruinés, il n’y a plus d’argent, plus de carburant, plus d’électricité, plus de travail. Les maladies ont dévasté des familles entières car il n’y a plus personne pour soigner et ni médicaments ni hôpitaux. Nell et Eva ont perdu leurs deux parents. Elles survivent et espèrent que l’électricité va revenir. Nell prépare son concours d’entrée à Harvard, Eva, quant à elle, danse toute la journée. Elles essaient de mener une vie normale dans ce monde bouleversé…

Dans la forêt est écrit du point de vue de Nell. Une grande partie du récit est consacrée à l’Avant mais focalisé sur les sœurs et leurs parents, ce qui les a rapprochées, ce qui les a séparées, leurs espoirs, leurs doutes, leur adolescence, etc.. Il y a donc beaucoup de pensées et de réflexions et les sœurs tardent à prendre leur destin en main, ce qui peut déconcerter. Néanmoins, cette partie est cruciale et permet de vraiment se mettre à la place des jeunes femmes. Je m’imaginais avec elle, dans cette maison qui se délabre, sans aucun bruit, sans lumière, sans civilisation. Cela a quelque chose d’inquiétant et de merveilleux à la fois.

La deuxième partie du roman est plus dynamique et plus belle encore. Les sœurs se tournent vers la nature et toutes les merveilles qu’elle nous offre. Ce roman a permis de m’évader quelques heures, loin des technologies et m’a donné envie de profiter de tout ce que la vie peut nous offrir. Une plume magnifique à découvrir.

Dans la forêt de Jean Hegland, paru en janvier 2017 aux éditions Gallmeister, 304 pages, 23,50€

Merci à Léa Touch Book et aux éditions Gallmeister !

4 comments on “Dans la forêt de Jean Hegland”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *