couv18158837Résumé

Londres, 1867. Un soir d’octobre, alors que l’inspecteur Ben Ross de Scotland Yard rentre chez lui, le fog tourbillonne et l’enveloppe telle une créature vivante. Lorsque le brouillard se lève le lendemain, une femme gît assassiné dans Green Park. Allegra Benedict était la belle épouse italienne d’un marchand d’art de Piccadilly. Qu’avait-elle été faire à Londres cet après-midi ? Pourquoi avait-elle vendu sa broche dans Burlington Arcade quelques heures avant sa mort ? Alors que Ben poursuit son enquête, son épouse Lizzie se penche sur la vie privée d’Allegra et découvre plus d’une raison pour laquelle quelqu’un aurait voulu sa mort.

L’avis de Cassandre

Un assassinat de qualité est le troisième opus des aventures mettant en scène Lizzie et son mari Ben Ross, inspecteur au Scotland Yard. Leurs aventures se déroulent dans les années 1860, à Londres. Vous n’êtes pas obligés de commencer par le premier tome, me concernant, j’ai directement débuté par le deuxième. Chaque enquête est unique mais les lire dans l’ordre vous permettra de suivre l’évolution du couple.

Dans cet opus, le brouillard sévit aux abords de la Tamise. Si bien qu’il est dangereux et difficile de se déplacer. Daisy, une prostituée croise la route de Ben Ross, totalement effrayée. Elle lui raconte qu’elle a vu le spectre de la Tamise et qu’il a voulu la tuer. Elle décrit un homme vêtu d’un suaire. Peu de temps après, Mrs Benedict, une jeune femme « de qualité » est retrouvée assassinée. Voilà le début d’une sombre enquête pour Ben Ross et sa compagne, Lizzie.

Un assassinat de qualité m’a beaucoup plu car on y parle de sectes, de prostitution, de mariages arrangés et aussi de la condition féminine au XIXème siècle. Ben Ross me plaît toujours autant, on sent qu’il débute dans le métier mais qu’il est très investi dans ses missions et qu’il veut réussir. Lizzie est moins présente dans ce tome mais cela ne m’a pas dérangée. L’enquête m’a plu, l’époque encore plus ! Je me suis immergée dans le Londres des années 1860 et dans cet épais brouillard qui donne une atmosphère si particulière à l’histoire !

La série d’Ann Granger est clairement à ne pas manquer

Un assassinat de qualité de Ann Granger, paru en mai 2015 aux éditions 10-18, 360 pages, 7,50€

8 comments on “Un assassinat de qualité de Ann Granger”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *