les_fantomes_eden_patrick_bauwenRésumé

Il était une fois, en Floride, cinq ados partis à l’aventure. Ils vous feront rire. Pleurer. Frissonner. Mais ce qu’ils affronteront les changera à jamais. Et l’un d’eux sera assassiné. C’est sur ce crime que j’enquête. Parce que le mort, c’est moi.

L’avis de Cassandre

Les fantômes d’Eden est le premier roman de Patrick Bauwen que je lis. C’est un titre qui m’a tout de suite interpellée, c’était donc l’occasion de découvrir l’auteur. Il fait écho à un précédent roman, Monster, mais ne pas l’avoir lu ne posera aucun problème de compréhension. Les histoires sont dissociables.

Dans cette histoire, on suit Paul Becker, un homme proche du point de non-retour. Divorcé, obèse, n’aimant pas son emploi de médecin et, surtout, il a failli mourir suite à sa corpulence. Il se sent opprimé, est endetté et n’a aucune attache. C’est le moment pour lui de partir et de se ressourcer. Sans prévenir personne, il part un an dans une cabane de location, fait du sport intensif et adopte une meilleure alimentation. Il devient ami avec un homme des environs qui lui ressemble un peu. Mais voilà que cet ami se fait tuer à sa place par un homme de main. Paul échappe une fois de plus à la mort mais la peur prend place. Qui est ce tueur ? Quel est l’intérêt de l’éliminer ? Notre héros comprend rapidement que tout est lié à son enfance.

Ce thriller est imposant, du haut de ses 630 pages et pourrait décourager. Et pourtant, les chapitres sont très courts et rythmés et les pages défilent rapidement. On observe Paul dans sa quête de réponses et sa plongée au cœur de son enfance. On sait que quelque chose de grave s’y est déroulé et la tension est palpable. Concernant ces secrets, je les ai trouvés parfois un peu gros. Il se passe beaucoup de drames en peu de temps et les habitants et la police m’ont parus trop mous, ils ne s’inquiètent pas beaucoup.

Concernant les personnages, je suis mitigée à propos de Paul. Il m’a plu pour ses faiblesses et sa détermination mais je ne m’y suis pas réellement attachée. Je n’ai pas trop aimé son côté tête brûlée. Il prend énormément de risques et refuse trop l’aide des autres. Cela a manqué de crédibilité à mon goût.

Malgré ces aspects négatifs, j’ai passé un bon moment de lecture. Je ne me suis pas ennuyée et je n’ai rien suspecté de l’intrigue avant qu’elle ne soit expliquée. Une lecture agréable sans être exceptionnelle.

Les fantômes d’Eden de Patrick Bauwen, paru le 29 octobre 2014 aux Editions Albin Michel, 634 pages, 22,50€

8 Comments on Les fantômes d’Eden de Patrick Bauwen

  1. Un peu dommage pour Paul, mais si tu as passé un bon moment c’est le principal. Ca fait toujours plaisir d’etre surpris au cours de la lecture. J’avoue que je ne connaissais pas du tout celui ci , donc merci de la découverte !

  2. J’aime beaucoup le résumé, après tu as fais quelques reproches à ce romans, mais malgré ses reproches tu as quand même trouvé du bon, alors j’ai bien envie de tenter à mon tour. Merci pour la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *