sans-attendre-517098-250-400Résumé

Quand Leah est aux commandes d’un avion, elle oublie tout: le lycée, les problèmes avec sa mère et leur manque d’argent, les histoires avec les garçons… Grâce à son job à l’aérodrome, elle a décroché sa licence de pilote d’entreprise et envisage l’été à venir sereinement.
Mais c’était sans compter l’arrivée d’Alec et Grayson, les fils jumeaux du propriétaire. Lorsque Grayson découvre le secret le plus terrible de Leah et se met à lui faire du chantage pour obtenir d’elle ce qu’il veut, la jeune fille doit faire face à un terrible dilemme: lui obéir et sortir avec Alec alors qu’elle a toujours été plus attirée par Grayson, ou voir son secret révélé et renoncer à son rêve de devenir pilote de ligne… Un été sous tension sur le tarmac !

L’avis de Cassandre

Leah est une jeune fille de dix-huit ans qui vit dans un mobil-home, avec sa mère, lorsque celle-ci est présente. Elle n’a pas la vie facile, élevée par une mère-ado irresponsable et qui la délaisse. Elle vit sans un sou, avec un réfrigérateur désespérément vide. Alors, depuis ses quinze ans, elle travaille dur à l’aérodrome. C’est d’ailleurs ce qui lui donne l’envie de voler et de devenir pilote.

Sans attendre est un roman estival. Le sujet n’est pas extraordinaire, puisqu’on parle d’un trio amoureux, de secrets et de mensonges. Ce qui est intéressant, c’est le contexte. La situation précaire de Leah et sa soif de s’en sortir font d’elle un personnage qu’on admire. Ses choix sont contestables mais on la comprend. Comment peut-on évoluer sainement dans un univers pareil ? Personne n’est là pour la mettre dans le droit chemin. Sa mère lui cause plus de mal que de bien. Ce qui la cadre réellement et lui donne envie d’avancer, c’est l’aviation.

J’ai apprécié le côté très imparfait de Leah, je souhaitais une héroïne qui ait des failles et celle-ci m’a semblé très vraie. Elle fume, boit parfois, a des relations amoureuses et sexuelles douteuses et s’attire des problèmes. Elle est aussi très seule car on la voit d’un mauvais œil… Les autres personnages sont plutôt bons aussi, ils ne sont pas irréprochables et commettent aussi des erreurs. J’ai apprécié la bonté qui émanait d’eux et leur bon fond.

Pour conclure, Sans attendre est un roman agréable et divertissant mais aussi profond, car il dénonce des problèmes de société qu’on retrouve également en France. Il m’a beaucoup fait penser à Vers le bleu de Sabrina Bensalah que je vous recommande aussi.

Merci à Livraddict et aux éditions Castelmore pour cet envoi !

A lire : l’avis de notre partenaire Léa

Sans attendre de Jennifer Echols, paru le 22 octobre 2014 aux Éditions Castelmore, 352 pages, 16,90€

11 Comments on Sans attendre de Jennifer Echols

  1. J’ai trouvé Leah très réaliste ce qui la rend profonde, et toute cette histoire m’a plu, par commencer par le contexte, l’aviation n’étant pas un sujet très récurrent dans ce genre de livres. Et puis les personnages m’ont beaucoup plu.

  2. Coucou !
    Ce roman m’a l’air très intéressant. Le résumé m’intrigue, la couverture est classe et ta chronique donne super envie de le découvrir. Merci, parce que je ne connaissais pas du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *