Résumé

Durant l’hiver 1835, sous le règne de Louis-Philippe, alors que Paris est rongé par la misère et les attentats, la police enquête sur un tueur d’enfants. Tous les indices orientent Allard, chef de la Sûreté, vers le célèbre poète et assassin Pierre-François Lacenaire. Incarcéré à la Conciergerie, celui-ci passe ses journées à recevoir des visiteurs et à rédiger ses Mémoires en attendant de passer sous la guillotine. Un autre crime se produit, révélant davantage de similitudes avec ceux commis jadis par Lacenaire. Allard décide alors de le solliciter dans l’espoir de résoudre au plus vite cette enquête tortueuse. Entre le policier et l’assassin s’instaure une relation ambiguë, faite de respect et de manipulation, qui les entraînera tous deux dans les coulisses d’un Paris mystérieux et violent

L’avis de Cassandre

L’histoire se déroule dans le Paris de 1835. La misère est ambiante, Paris est sale, malodorante, nauséabonde. C’est dans ce contexte que nous entrons dans La voix secrète, et ce n’est pas sans me rappeler l’excellent titre de Patrick Süskind, Le Parfum. Michaël Mention a utilisé un personnage qui a réellement existé : l’homme de lettre et meurtrier, Pierre-François Lacenaire. Ce dernier croupit en prison, attendant la guillotine. Mais pendant ces derniers jours, Allard, chef de la Sûreté, va faire appel à lui pour résoudre une affaire de meurtres dont les crimes ressemblent étrangement à ceux de Lacenaire.

La voix secrète est un roman policier de la collection Grands Détectives que j’ai pris plaisir à lire. J’ai adoré les décors, très réalistes et olfactifs. Le roman est court mais intense, l’enquête est captivante. J’ai bien aimé Allard, un personnage qui sait se montrer malin quand il le faut.

Pour conclure, La voix secrète est un policier à l’enquête intéressante, aux décors très réalistes et écrit avec la belle plume de Michaël Mention !

La voix secrète de Michaël Mention, paru en janvier 2017 aux éditions 10-18, 240 pages, 7,10€

4 Comments on La voix secrète de Michaël Mention

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *