couv55453714Résumé

Un auteur de bande dessinée, alors qu’il fait ses courses, réalise qu’il n’a pas sa carte de fidélité sur lui. La caissière appelle le vigile, mais quand celui-ci arrive, l’auteur le menace et parvient à s’enfuir.

La police est alertée, s’engage alors une traque sans merci, le fugitif traversant la région, en stop, battant la campagne, partagé entre remord et questions existentielles.

Assez vite les médias s’emparent de l’affaire et le pays est en émoi. L’histoire du fugitif est sur toutes les lèvres et divise la société, entre psychose et volonté d’engagement, entre compassion et idées fascisantes. Car finalement on connaît mal l’auteur de BD, il pourrait très bien constituer une menace pour l’ensemble de la société.

L’avis de Cassandre

Grâce au site Babelio et à la SNCF, j’ai été sélectionnée pour lire une bande-dessinée et un roman de la sélection pour le prix du polar SNCF. J’ai choisi Zaï Zaï Zaï Zaï en bande-dessinée car j’avais envie d’humour et de légèreté.

Il est vrai que je ne savais pas exactement à quoi m’attendre et j’ai débuté ma lecture sans exigence particulière. Dès les premières pages, j’ai adoré. Il s’agit d’un auteur de BD qui fait ses courses au supermarché. Arrivé en caisse, il n’a pas sa carte de fidélité et dans l’histoire, c’est un acte inconcevable qui le pousse à la cavale. Il devient l’ennemi public numéro un. Vous l’aurez compris, cette histoire est absolument barrée ! On suit à la fois l’auteur en fuite mais aussi d’autres personnages secondaires qu’on ne voit parfois que sur une seule page : la famille du fugitif, les journalistes, des personnes interrogées, la police, des familles dans la psychose, etc. Et à chaque planche, fous-rires assurés ! L’humour est très décalé et est à prendre au 36ème degré. Personnellement, j’ai ri à gorge déployée avec cette satire de notre société ! Je préviens juste que ce n’est pas un titre à offrir aux plus jeunes car certains propos peuvent choquer un public non averti.

J’ai apprécié les dessins également, ils restent simples mais sont adaptés à cette histoire. Bref, j’ai tout aimé : humour, folie et coup de cœur assuré !

Zaï Zaï Zaï Zaï de Fabcaro, paru en mai 2015 aux éditions 6 pieds sous terre, 72 pages, 13€

7 comments on “Zaï Zaï Zaï Zaï de Fabcaro”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *