une fille parfaiteRésumé

« Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. » Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant.

L’avis de Cassandre

Une fille parfaite est un roman qui fait parler de lui et j’ai sauté sur l’occasion lorsque Babelio a proposé à des blogueurs de le recevoir. Je tiens donc à les remercier ainsi que les éditions Mosaic.

Mia est une jeune femme enseignante en art dans une école pour personnes en échec scolaire. Elle adore son métier qui est une véritable vocation. Ses parents, nettement moins. Son père est un juge richissime obsédé par les apparences. Il considère que sa fille entache sa lignée et la méprise. Sa mère est prise entre deux eaux, elle aime sa fille mais écoute tout de même son mari. Un jour, Mia disparaît et il pourrait bien s’agir d’un kidnapping…

Dans Une fille parfaite, on suit à tour de rôle trois personnages : Eve, la mère de Mia, Gabe, le lieutenant en charge de l’affaire et Colin qui a enlevé Mia. On les suit dans des chapitres qui alternent un avant et un après. C’est un procédé que j’ai toujours apprécié dans les thrillers car il permet d’aborder l’histoire sous plusieurs points de vue. Chacun est touchant à sa manière : Eve est une femme prise au piège dans sa propre vie, tombée amoureuse d’un homme qu’elle ne reconnaît plus et qui ne pense qu’à l’argent et à sa réputation. Gabe, lui, est un agent qui s’investit entièrement dans l’affaire et qui tient à ramener Mia vivante auprès de sa mère. Enfin, Colin, qui est sûrement le personnage le plus intéressant à suivre car on aimerait comprendre ses motivations.

Ce thriller se lit très vite grâce à une écriture fluide et à un suspense insoutenable. On ne sait absolument pas dans quelle direction on va, ni qui tire les ficelles de cette machination. C’est un thriller psychologique surprenant où résident encore des surprises dans les dernières pages. J’ai adoré cette histoire bluffante qui a tous les ingrédients pour plaire !

Une fille parfaite de Mary Kubica, paru le 29 avril 2015 aux éditions Mosaïc, 400 pages, 19,90€

A lire : l’avis coup de coeur de Mya Rosa

9 comments on “Une fille parfaite de Mary Kubica”

  1. Bon, du coup, en lisant ta chronique, je viens d’apprendre que la protagoniste avait bel et bien était enlevée. Je vais attendre un peu avant de lire ce roman, histoire d’oublier cette révélation ^^ (enfin, peut être qu’elle nous est délivrée assez tôt dans l’histoire)

    • Oui on l’apprend très tôt, c’est plus un thriller psychologique où on souhaite apprendre ce qu’il s’est vraiment passé et pourquoi 🙂

  2. Ce roman m’a attiré dès sa sortie ! Je trouve la couverture splendide ! Mais j’ai attendu de le trouver d’occaz pour me le procurer. J’espère que j’apprécierai autant que toi cette lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *