Étiquette : voyage

La Magnifique d’Anne-Laure Bondoux

Résumé

D’invasions de sauterelles en coulées de boue, de violences en famines, jusqu’ici la vie n’a été qu’une suite de calamités pour Bella Rossa. Mais à vingt ans, elle a un tempérament de feu, des idées et
des rêves de bonheur plein la tête. Alors lorsque la guerre arrive dans sa vallée, elle saisit sa chance. Embarquant son insupportable père à bord de leur vieille charrette à foin, elle part sur les routes, à travers l’Ouest américain. Grâce à la quincaillerie qu’elle vend pour subsister, elle compte bien faire fortune, et surtout retrouver sa mère qui l’a abandonnée quinze ans plus tôt. Pour ça, elle devra braver tous les dangers, y compris cette catastrophe imprévue : l’amour…

L’avis de Cassandre

J’ai découvert Anne-Laure Bondoux il y a quelques années déjà. D’elle, j’ai lu Et je danse aussi et sa suite, Oh Happy Day (écrits avec Jean-Claude Mourlevat) puis, Valentine ou la belle saison. J’ai adoré tous ces romans, alors, quand je suis tombée sur La Magnifique, je l’ai lu sans hésiter !

Dès les premières lignes, j’ai senti que ce roman serait différent des autres, à des années-lumière de l’univers « habituel » de l’écrivaine. J’ai ressenti un mélange de dépaysement et de surprise, si bien que j’ignorais si ce roman me plairait. J’ai alors poursuivi ma lecture sans attente particulière, en faisant confiance à Anne-Laure Bondoux.

Mais alors de quoi parle ce roman ? L’histoire se déroule dans l’Ouest Américain. Bella Rossa, vingt ans, en est l’héroïne. Il s’agit d’une jolie jeune femme à la crinière rousse indomptable et qui possède des attributs beaucoup trop généreux. Si bien qu’ils lui attirent des ennuis auprès des hommes du village ne sachant pas se tenir. Il faut dire que la vie de Bella Rossa n’a rien d’un conte de fée. Elle travaille dur toute la sainte journée et doit s’occuper de son père, alcoolique et diminué qui ne fait que lui balancer des insanités à la figure. Bella Rossa cumule les calamités : invasions de sauterelles, coulées de boue, sécheresse, famine, violences… Alors un beau jour, elle décide de partir avec la charrette qu’elle a fabriquée, un cheval qui s’est perdu sur ses terres, toute la camelote amassée qu’elle espère vendre de village en village et son vieux père ingrat et dégoûtant. Ce que la belle n’avait pas prévu, c’était de tomber amoureuse en chemin : une nouvelle calamité s’abat sur elle !

Vous l’aurez compris, ce récit est un véritable OVNI, bien différent de mes lectures habituelles et c’est pour cela que j’ai adoré. Bella Rossa est une femme forte qui ne se laissera pas marcher sur les pieds. J’ai adoré sa répartie, les nombreux tours qu’elle a dans son sac, son courage épatant mais aussi son côté un peu naïf lié à son jeune âge et ses faiblesses, car oui, elle en a ! J’ai aussi aimé l’humour, très présent ainsi que les rebondissements. On ne devine jamais à l’avance où Anne-Laure Bondoux va nous emmener !

Ce roman est un vrai road-trip dans l’Ouest Américain. Si vous aimez les héroïnes atypiques, les saloons, les cow-boys, les chercheurs d’or, le désert et la gnôle, ce roman est fait pour vous !

Pour conclure, La Magnifique est une belle surprise qui met en scène une héroïne inoubliable, prête à tout plaquer pour changer son destin !

La Magnifique d’Anne-Laure Bondoux, paru en octobre 2022 aux éditions Pocket, 256 pages, 7,40€

Le coin jeunesse #33

Bonjour à tous,
Je vous retrouve aujourd’hui pour un nouveau rendez-vous Le coin jeunesse et je vous ai concocté une petite sélection superbe, c’est parti !

La forêt en mon cœur d’Adolfo Serra

La forêt en mon cœur est un album qui surprend par son absence totale de texte. Pas de paroles, seulement le silence de cette tranquille forêt. On y rencontre un jeune garçon, seul dans cette forêt. Et ce garçon va croiser la route d’une étrange créature qui ressemble à un loup ou à un monstre inoffensif. Ils font un bout de chemin ensemble et ne tarde pas à découvrir la ville derrière la forêt. Les buildings, la foule, l’anonymat, nos personnages n’en ressortiront pas tout à fait les mêmes.
Voilà un brillant album rempli de nostalgie et qui soulève des questions importantes sur la nature. Ce que j’ai aimé par-dessus tout, c’est le fait qu’on puisse lire plein de choses dans cet album muet et, surtout, ses illustrations magnifiques à base d’encre, d’aquarelle et d’eau.

La forêt en mon cœur d’Adolfo Serra, paru en 2017 aux éditions Balivernes, 64 pages, 15€

Maisons autour du monde de Paula Blumen et Mia Cassany

Le titre de cet album est très explicite, il s’agit d’une présentation des différentes maisons qui peuvent exister dans le monde. Certaines sont sobres pour se fondre dans le paysage, certaines sont très colorées, dans certaines villes, toutes les maisons sont différentes et uniques, d’autres sont toutes collées les unes aux autres. Vous l’aurez compris, cet album permet de voyager et de découvrir les maisons et les choses qu’elles ont à nous apprendre sur une ville ou un pays. Les illustrations sont superbes et ont su me laisser rêveuse. Magnifique !

Maisons autour du monde de Paula Blumen et Mia Cassany, paru en avril 2018 aux éditions Nathan, 40 pages, 14,95€

Voyage au pays des rêves de Mia Cassany et Ana de Lima

Une pluie de poissons multicolores, des animaux qui jouent un instrument de musique, un volcan qui fabrique des chewing-gum, avec les rêves, tout est possible !
Voici un bel album aux coloris pastels. Les illustrations s’étalent sur deux pages et sont remplies de petits détails. On passe d’un univers à un autre avec plaisir. C’est avec certitude que les jeunes lecteurs, dès 4 ans, auront envie d’aller dormir et de faire leurs propres rêves !

Voyage au pays des rêves de Mia Cassany et Ana de Lima, paru en octobre 2017 aux éditions Nathan, 40 pages, 14,95€

 

Âme animale de Pablo Salvaje

Pablo Salvaje pense que chaque créature est dotée d’une « âme animale », un souffle de vie rendant l’animal unique. Il a décidé de créer un album pour partager ses pensées.
L’album est divisé en plusieurs parties thématiques telles que l’âme, l’amour ou encore, la survie. Chaque partie est expliquée par un texte de l’auteur et suivie de plusieurs doubles-pages illustrées. Cet album est magnifique, les illustrations nous transportent et nous touchent.
Un voyage inoubliable qui n’est pas sans nous rappeler que nous devons protéger la planète afin de protéger les animaux…

Âme animale de Pablo Salvaje, paru en octobre 2017 aux éditions Nathan, 72 pages, 19,90€

 

A très vite pour une nouvelle sélection !