Résumé

Depuis sa naissance, Daniel Pearse jouit de la protection et des services de l’AMO (Association des magiciens et outlaws), géniale et libertaire société secrète. Sous le parrainage du Grand Volta, ancien magicien aujourd’hui à la tête de l’organisation, le désormais jeune homme va être initié à mille savoir hors normes, de la méditation à la pêche à la mouche, du poker à l’art de la métamorphose, en passant par le crochetage express et l’invisibilité pure et simple. Mais dans quel but ? Celui de l’aider à retrouver (et à faire payer) l’assassin de sa mère… ou celui de dérober un mystérieux – et monstrueux – diamant détenu par le gouvernement, rien moins, peut-être, que la légendaire pierre philosophale ?

À ces deux missions inextricablement liées s’ajoute en creux, la quête primordiale de Daniel : celle qui lui permettra de découvrir qui il est vraiment. Et peu importent les moyens qu’il lui faudra employer pour l’accomplir.

Roman initiatique sous haute tension, le livre de Jim Dodge est l’un de ces rares ouvrages authentiquement magiques et enchanteurs, capables de transformer leurs lecteurs.

L’avis de Yesmine

L’histoire de Stone Junction débute avec la rencontre d’une jeune mère-adolescente de 16 ans, accompagnée de son petit garçon, Daniel. Pour échapper à un passé trouble, elle va faire la rencontre d’un personnage qui va l’aider, lui trouver un toit et du boulot. Et ce job est plutôt atypique : Elle devra « planquer » des hommes et des femmes en cavale. Un jour Daniel se retrouve seul, sa mère est tuée lors d’une explosion, il va partir à la recherche du meurtrier avec l’aide de l’AMO.

Ce livre m’avait l’air très prometteur, une intrigue bien ficelée et posée comme je les aime. Des personnages touchants et attachants dans un monde dans lequel rien n’est simple. Mais (il y a toujours un mais), je n’ai pas totalement accroché à ce roman. Il est très axé sur l’apprentissage de Daniel, le personnage principal, on ne voit pas ce qui l’entoure, on reste « fixé » sur lui.

Même si l’histoire est plaisante et prometteuse, j’ai souvent été perdue pendant ma lecture et j’ai dû relire des passages pour me remettre dans le bain. Il est possible que je n’ai pas lu ce livre au bon moment. Mais l’écriture a malgré tout été plaisante et j’aimerais beaucoup découvrir Jim Dodge à travers un autre de ses romans.

Concernant l’objet livre en lui même, gros coup de cœur pour la couverture qui est magnifique et envoutante !

Une bonne lecture à vous, le groupe des lluminatis n’est pas la seule organisation secrète, méfiez-vous !

Stone Junction de Jim Dodge, paru en octobre 2017 aux éditions Super 8, 720 pages, 22€

 

3 Comments on Stone Junction de Jim Dodge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *