Résumé

Calle Collin, journaliste free-lance, rédige pour un hebdomadaire le portrait de Kent, un adolescent mort des années plus tôt dans un tragique accident. Il rencontre son frère, Mattias, homme de main et amant de Sara, redoutable femme d’affaires mafieuse.
Après avoir lu l’article, Anders Malmberg, célèbre chroniqueur, qui était en classe avec Kent, est choqué. Il décide de rétablir la vérité sur la personnalité de Kent, son harceleur, son pire cauchemar… au risque de provoquer Mattias, et surtout Sara, qui aurait préféré que certains secrets restent enfouis.
Les représailles de la jeune femme, qui seront d’une cruauté proche de la folie, ne font que commencer… Personne ne sera à l’abri.

L’avis de Cassandre

Représailles est une histoire de vengeance, de haine et aussi de journalisme. Elle part d’un simple article dans le journal qui va provoquer un véritable effet boule de neige dont l’issue est à craindre…

Dans Représailles, nous avons le plaisir de suivre tous les personnages impliqués dans l’histoire, aussi bien Calle le journaliste que Sara, une danoise propriétaire de boîtes de nuit qui n’a peur de rien et qui n’a pas une once de bienveillance. On suit donc le côté des « gentils » et le côté des « méchants ». Les chapitres défilent très vite et l’action est bien présente, il est donc difficile de s’ennuyer. Mais cette rapidité fait aussi qu’on n’a pas réellement le temps de s’attacher aux personnages.

Ce thriller n’est pas spécialement original puisqu’il traite de la vengeance, un thème bien sûr récurrent du genre. Néanmoins, c’est un roman efficace qui prend aux tripes et qui offre une issue réaliste. En bref, pas forcément le meilleur moment du genre mais un titre avec lequel on passe un bon moment teinté d’hémoglobine !

Représailles de Hans Koppel, paru en janvier 2017 aux éditions Presses de la Cité, 283 pages, 21,50€

6 comments on “Représailles de Hans Koppel”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *