Résumé

Nous sommes en 1977. Sonia, diseuse de bonne aventure, fuit Montréal avec ses deux filles, Lou et Georgia, pour trouver refuge à Memphis, dans la chambre 306 du motel Lorraine, inoccupée depuis ce fameux 4 avril 1968 où Martin Luther King y a été assassiné. Elles partageront leur destin avec la sublime Alabama, Jacqueline Smith, femme de chambre au Lorraine, Grace DePriest, directrice de la chorale d’une petite église baptiste, ou encore Lonzie, le repris de justice devenu photographe pour son ami Aaron. Chacun à sa manière, ces personnages aux destins croisés incarnent le rêve d’égalité pour lequel le révérend King a donné sa vie.

Mais quel poids auront leurs ambitions et leurs gestes dans cette Memphis encore marquée par les divisions raciales ? Les secrets de chacun resteront-ils bien gardés ? Et enfin, pourquoi Sonia s’est-elle enfuie avec ses enfants ?

L’avis de Cassandre

Motel Lorraine est l’un des titres que je souhaitais découvrir en cette rentrée littéraire, son résumé promettait un récit intéressant et je trouvais sa couverture irrésistible !

L’histoire se déroule à la fin des années 1970. Sonia, une diseuse de bonne aventure, utilise son pouvoir pour décider dans quel endroit elle ira vivre. Le pendule la fait partir avec ses filles et s’installer au Motel Lorraine, dans une chambre que personne n’occupe depuis près de 10 ans, et pour cause, Martin Luther King y a rendu son dernier souffle !

J’étais impatiente d’entamer ma lecture et de découvrir le Memphis des années 1970 où les États-Unis sont en train de changer. J’avais également hâte de découvrir cette drôle de famille, Sonia la voyante, Lorraine qui rêve des paillettes et sa sœur Georgia, très différente de son aînée. Mais Motel Lorraine n’est pas un roman « classique ». L’auteure a choisi une forme de narration particulière. Chaque chapitre parle d’un personnage dont le destin s’entrecroise avec celui des autres. On suit particulièrement Georgia, Lorraine et Jacqueline, la femme de ménage du Motel. Mais aussi une multitude de personnages secondaires, trop peut-être. Par ailleurs, les chapitres sont tantôt à la première, tantôt à la troisième personne, ce qui déstabilise et rend la lecture fastidieuse. J’ai été un peu déçue de ne voir le point de vue de Sonia, la mère, seulement quelques pages…

Motel Lorraine est un roman dans lequel je n’ai pas su rentrer. L’histoire est très plate, il ne faut pas s’attendre à ce qu’il s’y passe grand chose. J’ai trouvé cela dommage compte-tenu du sujet qui aurait pu être davantage exploité. Enfin, on ne saisit que quelques bribes de la vie des personnages, on reste bien en surface et on reste sur notre fin. Pour conclure, un roman qui présente des qualités littéraires indéniables mais qui s’adresse à un public bien particulier.

Motel Lorraine de Brigitte Pilote, paru en septembre 2017 aux éditions Michel Lafon, 240 pages, 17,95€

2 comments on “Motel Lorraine de Brigitte Pilote”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *