madame edouardRésumé

Drôle de flic que le commissaire Léon ! Belge, il vit à Montmartre avec maman, a son QG au bistrot du coin, et depuis qu’il a arrêté de fumer il tricote des paletots ringards pour son chien Babelutte… Mais il mène ses enquêtes tambour battant, entouré de personnages hauts en couleur. Au menu, des aventures loufoques et grinçantes, pimentées d’humour noir. Pas étonnant que Frédéric Dard ait parrainé la série lors de sa première partition… Dans Madame Edouard, Irma, le « travelo ménagère », revoit enfin sa fille. Bonheur de courre durée puisque, passé la surprise d’apprendre que son père est devenu travesti, la gamine disparaît, au moment même où l’on retrouve des cadavres de jeunes filles derrière des tombes de peintres célèbres… Le commissaire Léon va enquêter, flanqué de son adjoint, une catastrophe ambulante ! Quant à sa secrétaire, elle est trop occupée à se choisir de nouveaux seins… Pas aidé, le gaillard !

L’avis de Cassandre

Ah, Nadine Monfils… Je l’ai découverte à travers son titre Les vacances d’un serial killer qui m’a fait mourir de rire ! J’ai aussi pu la rencontrer en vrai lors d’un salon et je peux vous assurer que c’est une personne accessible, simple et avec qui j’ai pris plaisir à discuter.

Parlons maintenant de son titre Madame Edouard qui est une jolie réédition en format poche. La couverture est pétillante, attirante et représentative de l’ouvrage : un univers totalement décalé ! Dans le premier tome de ses aventures, nous suivons le commissaire Léon, un belge quarantenaire qui vit à Paris chez sa mère. Le vieux garçon a arrêté de fumer et gère son stress en tricotant ! Mais chut, c’est un secret ! Si le reste de l’équipe apprenait ça… Enfin, il faut dire que les autres ne sont pas mieux, mais je vous laisse le découvrir par vous-mêmes. Que se passe-t-il ensuite ? Léon est appelé à plusieurs reprises suite à la découverte de corps de femmes et se lance donc dans l’enquête…

Madame Edouard n’est pas juste un roman policier, vous vous en doutez bien. Il s’agit d’un roman totalement farfelu (et encore, le mot est faible) où se côtoient quelques personnages à qui il arrive de drôles de choses. J’ai adoré les suivre, surtout Madame Edouard, un travesti qui se fait appeler Irma. Il assume totalement jusqu’à ce que sa fille de 18 ans qu’il ne connaît pas l’appelle et veut lui rendre visite. Imaginez la surprise… D’autres personnages sont aussi hilarants, je pense au coéquipier de Léon, un flic qui termine ses fins de mois en écrivant des romans à l’eau de rose on ne peut plus kitsch…

Les romans de Nadine Monfils sont pour moi une libération. Ils me permettent de rire franchement et d’oublier mes soucis. Ses personnages caricaturaux sont parfaitement assumés et inoubliables ! Le côté policier n’est pas un prétexte d’écriture pour autant, il y a tout de même une vraie enquête et un vrai méchant mais le déroulement de l’enquête en lui-même est totalement déjanté ! Il me tarde de retrouver le commissaire Léon et son corniaud Babelutte dans la suite de leurs aventures !

« – Rien de tel qu’une belle histoire d’amour pour vous relaxer ! En ce moment, je lis un bouquin super ! Je suis presque à la fin. Dès que je l’aurai terminé, je vous le prêterai. Ca se passe dans le désert. Josiane rencontre Marcel, un touriste qui s’est perdu à dos de chameau. Tout les sépare. Josiane a vingt-six ans et Marcel soixante-quatre. Elle est avocate et il est pompiste à Maubeuge. »

Les enquêtes du commissaire Léon tome 1 : Madame Edouard de Nadine Monfils paru le 1er octobre 2015 aux éditions Pocket, 250 pages, 6,20€

4 Comments on Madame Edouard de Nadine Monfils

  1. Bizarrement, je n’ai pas du tout accroché à cette auteur et encore moins à son univers… J’ai lu il n’y pas très longtemps « Vacances d’un sérial killer »… Par contre, j’ai rencontré Nadine Monfils à Bruxelles à la foire du livre, et elle est vraiment extra 🙂
    J’hésite quand même à lire un autre roman malgré ton avis très enthousiaste ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *