Résumé

Il y a Mattie, la matriarche, Etta Mae, invincible au volant de sa Cadillac, Kiswana la révoltée, baby Cora Lee, Ciel, et les deux filles du n° 312. Toutes échouées à Brewster Place, ghetto noir du Nord des États-Unis, au coeur des 70’s. Sept femmes qui résistent – à la misère, à la violence, à l’intolérance. Sept destins, unis par un espoir farouche. Roman culte de la littérature afro-américaine, saluant Toni Morrison et Alice Walker, ce portrait choral vibrant d’émotions brutes est une ode aux héroïnes de la marge. Magnifique.

L’avis de Cassandre

L’histoire se déroule dans les années 1970, en plein cœur de Brewster Place, un ghetto du Nord des Etats-Unis. Le roman retrace l’histoire de 7 afro-américaines, échouées à Brewster Place. Il y a Mattie Michael, la matriarche qui a tout perdu, rejetée par sa famille, abandonnée par le père de son enfant, trahie et ruinée par son fils. Elle est le personnage central de l’histoire, la mère de toutes ces femmes qui ont atterri à Brewster Place par dépit.

Les femmes de Brewster Place nous dresse des portraits très différents : celle qui a tout perdu, celle qui enchaîne les grossesses avec un père différent à chaque fois car ce qui compte pour elle c’est d’avoir un bébé, avant de laisser les enfants devenus grands livrés à eux-mêmes, il y a celles qui vivent ensemble et font jaser le voisinage ou encore la militante, celle qui revendique ses origines afro-américaines. Elles sont toutes liées les unes les autres et tentent chacune de survivre dans ce chaos.

Ce roman ne nous épargne pas, il dérange et nous fait frémir et il est hélas le reflet d’une réalité…

Les femmes de Brewster Place de Gloria Naylor, paru en novembre 2016 aux éditions 10-18, 264 pages, 7,50€

5 Comments on Les femmes de Brewster Place de Gloria Naylor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *