disparues du maraisRésumé

Une macabre découverte dans le Norfolk, entre océan et marais… Une jeune archéologue prête main-forte à la police.Quand le squelette d’un enfant est retrouvé, Ruth Galloway, archéologue, est contactée par l’inspecteur Harry Nelson. Depuis dix ans, ce dernier n’a jamais oublié la petite Lucy, disparue à l’âge de cinq ans. L’aurait-il enfin retrouvée ? Mais Ruth est formelle : la dépouille est celle d’une fillette morte il y a au moins deux mille ans, victime d’un sacrifice. Or, après l’enlèvement de Lucy, Nelson a reçu d’étranges lettres mentionnant cérémonies et rites ancestraux. Y aurait-il un lien entre les deux fillettes ?
Peu après, une autre enfant est kidnappée, et Nelson reçoit une nouvelle lettre… Embarquée avec lui dans l’enquête, Ruth risque bien plus qu’elle ne le croit.

L’avis de Cassandre

Lorsque j’ai choisi de lire ce roman, j’ignorais à quoi m’attendre, je n’avais pas lu d’avis le concernant. Et ce n’est peut-être pas plus mal car j’ai pu l’apprécier à sa juste valeur.

Les disparues du marais met en scène Ruth, une enseignante en archéologie à l’université. C’est le genre de femme un peu en surpoids, qui vit avec ses chats et multiplie les déceptions amoureuses. Elle mène une vie monotone jusqu’à ce que l’inspecteur Nelson la contacte pour dater un squelette humain. Nelson va lui confier qu’il travaille sur une disparition d’enfant qui lui rappelle celle d’une fillette, enlevée il y a dix ans et jamais retrouvée. Nelson craint que le corps appartienne à l’une ou l’autre. Le tueur s’amuse à lui envoyer des lettres pleines de références bibliques. Ruth va finir par être mêlée à cette histoire et à y jouer un rôle essentiel.

J’ai adoré ce thriller ! Les personnages ont des défauts, ne sont pas très beaux, forts ou intelligents. Ils sont normaux et on peut facilement s’identifier à eux. L’histoire m’a énormément plu car elle aborde des croyances, des rituels et sacrifices qui se sont déroulés 2000 ans avant l’histoire. L’ambiance est tout simplement géniale, l’auteure ne se sert pas de rebondissements à n’en plus finir, au contraire. Il n’y a pas énormément d’action, tout repose sur l’ambiance sombre des marais. On s’imagine aisément dans cet univers rempli de brouillard et d’énigmes. L’intrigue n’est pas très surprenante dans le sens où il y a peu de personnages et que les choix sont assez limités. Mais ce n’est pas du tout un problème justement, car chacun pourrait avoir un mobile de meurtre. D’ailleurs, à un moment donné, j’avais clairement l’impression que tous les personnages étaient timbrés et m’ont clairement fait froid dans le dos ! La fin est en tous cas à la hauteur de mes attentes.

Les disparues du marais est un très bon thriller mettant en scène des personnages singuliers dans un univers sombre à souhait. J’ai été conquise par l’intrigue et je vous le recommande à 200% !

Les disparues du marais d’Elly Griffiths, paru le 13 mai 2015 aux éditions Presses de la Cité, 302 pages, 21,50€

5 Comments on Les disparues du marais de Elly Griffiths

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.