les curieuses rencontresRésumé

Tout quitter pour devenir facteur dans un village perdu de la campagne norvégienne : le fabuleux destin d’un homme désemparé.

Le jour de son cinquième anniversaire de mariage, Simon Smidesang découvre sa femme au lit avec un autre. Il démissionne de son travail de journaliste et part se réfugier dans la maison de ses grands-parents, à Skogli. Là, il devient facteur et fait la connaissance de villageois tout sauf ordinaires : un couvreur passionné d’insectes et d’oiseaux. Un vieux monsieur élégant qui l’invite à faire sa pause du midi chez lui. Une vieille dame qui, chaque année à la même date, suspend devant chez elle les costumes de son défunt mari. Ou encore une mystérieuse jeune femme, nouvelle dans le village, qui ne sort quasiment jamais de sa maison. Toutes ces personnes lui permettront-elles d’oublier l’encombrant souvenir de celui avec qui sa femme l’a trahi et lui redonneront-elles le goût de vivre ?

L’avis de Cassandre

Simon est journaliste à Oslo. Marié depuis cinq ans, il mène une vie bien rangée jusqu’au jour où, le jour de leur cinq ans de mariage, il rentre plus tôt du travail. Et paf, il surprend sa femme avec un autre. Simon plaque tout et part s’installer à Skogli où il devient facteur.

Je ne savais pas trop où Les curieuses rencontres du facteur de Skogli allait m’emmener avant de l’entamer. Et je dois dire que je suis surprise. Tout d’abord, il n’y a pas vraiment d’histoire qui part d’un point A pour aller vers un point Z. Il s’agit plutôt d’un roman où, comme Simon, on se laisse porter par les événements.

Les personnages sont totalement loufoques. Leur attitude, leurs gestes et leurs répliques sont, à chaque moment inattendus. D’ailleurs, Simon ne sait pas toujours comment réagir à ce qu’ils disent. En creusant, on se rend compte qu’ils ont des petits secrets qui expliquent leur comportement.

En conclusion, j’ai plutôt bien aimé même si je risque de vite oublier le contenu, en raison de l’absence de réelle histoire. Je le conseille pour s’évader en Norvège et peut-être faire une coupure après une lecture difficile.

Les curieuses rencontres du facteur de Skogli de Levi Henriksen, paru le 6 février 2014 aux éditions Pocket, 352 pages, 7,30€

6 Comments on Les curieuses rencontres du facteur de Skogli de Levi Henriksen

  1. Je ne sais pas si je le lirais mais l’aspect barré des personnages me plait. J’aime aussi cette idée de facteur qui va de l’un à l’autre et les découvre avec leurs bizarreries. Un petit bout de vie s’offre à nous j’ai l’impression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *