Résumé

Niché au fin fond de l’Idaho, au coeur d’une nature sauvage, le refuge de Bill Reed recueille les animaux blessés. Ce dernier y vit parmi les rapaces, les loups, les pumas et même un ours. Connu en ville comme le « sauveur » des bêtes, Bill est un homme à l’existence paisible, qui va bientôt épouser une vétérinaire de la région. Mais le retour inattendu d’un ami d’enfance fraîchement sorti de prison pourrait ternir sa réputation.
Rick est en effet le seul à connaître le passé de Bill dont il a partagé la jeunesse violente et délinquante. Pour préserver sa vie, bâtie sur un mensonge, Bill est prêt à tout. Au fur et à mesure que la confrontation entre les deux hommes approche, inéluctable, l’épaisse forêt qui entoure le refuge, jadis rassurante, se fait de plus en plus menaçante… Dans le décor des grands espaces, ce roman noir est une superbe histoire de rédemption, qui marque la naissance d’une nouvelle voix de la littérature américaine.

L’avis de Cassandre

Bill dirige un refuge en plein cœur de l’Idaho, dans un endroit reculé. Il récupère des animaux blessés ou estropiés et les aide à se retaper avant de les relâcher dans la nature. Mais on ne parle pas de chats ou de chiens mais d’animaux sauvages : biches, ratons-laveur, loups et même un grizzly. Bill a l’apparence du citoyen modèle, prêt à rendre service, amoureux et doux avec les enfants. Mais en réalité, Bill cache un lourd passé qui ne va pas tarder à le rattraper…

Je dois vous avouer que les premières pages m’ont fait un peu peur, je craignais de lire un roman « trop littéraire » et contenant peu d’action. Heureusement, il n’en est rien ! Dans Les Animaux, on fait la rencontre de Bill du présent et de celui du passé, deux personnes bien distinctes. On sait que quelque chose de sombre s’est produit de nombreuses années en arrière et on craint presque de découvrir de quoi il s’agit. Les chapitres alternent les deux époques.

Christian Kieffer nous livre des émotions fortes dans son roman. Le Bill d’autrefois, joueur invétéré qui se retrouve dans des situations inextricables et celui de maintenant, un homme en quête de rédemption. Dans les deux cas, Bill nous touche en plein cœur, on a tellement envie qu’il s’en sorte qu’on serait capable de l’aider…

Les Animaux est un beau roman sur l’Amérique, ses paysages à couper le souffle, ses animaux qui nous apprennent tant de choses et aussi sur la rédemption, sur notre passé qui nous rattrape toujours. Une histoire qui nous angoisse, qui nous fait pleurer et dont on ressort ô combien bouleversé.

Les Animaux de Christian Kiefer, paru en janvier 2017 aux éditions Albin Michel, 389 pages, 25€

5 Comments on Les Animaux de Christian Kiefer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *