9782264068255Résumé

Crow Lake, au nord de l’Ontario. Une terre magnifique et rude, aux confins de la civilisation, encore marquée par la figure des trois pionniers qui la défrichèrent. Autour de l’église, de l’école et de l’unique magasin vit une petite communauté de fermiers régie par une austérité toute presbytérienne, qui n’a d’égale que la solidarité s’exerçant en cas de coup dur. Chez certains, comme dans la ferme des Pye, les fils rêvent de fuir un père violent qui reproduit, comme une fatalité, le drame des générations précédentes. Chez d’autres, les enfants étudient, jouent et se disputent, innocents. Ainsi vécurent Kate Morrison, sept ans, ses grands frères, Luke et Matt, et sa petite soeur, Bo, jusqu’à ce qu’un beau dimanche de juillet un accident de voiture coûte la vie à leurs patents. Si Luke, l’aîné rebelle, renonce alors à entrer à l’École normale pour s’occuper tant bien que mal de ses cadets, Matt, à l’intelligence exceptionnelle, devient porteur de tous les espoirs d’une famille destinée à s’élever par l’instruction… Matt, un héros idolâtré par la fillette, mais un adolescent adolescent fragilisé par la tragédie… Une fois adulte, Kate enseigne la biologie à l’université de Toronto. Après avoir quitté Crow Lake sans un regard en arrière, la perspective de revoir son frère et le village de son enfance la bouleverse. Devenue une étrangère parmi les siens, elle devra affronter les conséquences des choix douloureux faits vingt ans plus tôt…

L’avis de Cassandre

J’ai découvert Mary Lawson à travers Un hiver long et rude, un bon roman qui m’a donné envie de poursuivre mon aventure avec Le choix des Morrison.

L’histoire est narrée par Kate Morrison. Son récit débute lorsqu’elle n’a que sept ans. Un drame va laisser Kate ainsi que ses frères et sœur livrés à eux-mêmes. Kate est une enfant émerveillée par son frère Matt, il est intelligent, il est fort, un véritable modèle. Ils sont fusionnels. Pourtant, des années plus tard, la Kate adulte de 28 ans n’a presque plus aucun lien avec sa famille, les voir l’angoisse. Au fil du récit, le lecteur va peu à peu découvrir la complexité de l’histoire des Morrison.

Si j’ai aimé Un hiver long et rude, Le choix des Morrison est une véritable perle à mes yeux. Mary Lawson a le don de nous tenir émerveiller avec les paysages de Crow Lake (fictif mais il en existe des similaires en Ontario) et de nous fasciner avec l’histoire des Morrison.

Un roman aussi beau que dramatique qu’on aimerait ne jamais refermer !

Le choix des Morrison de Mary Lawson, paru en janvier 2016 aux éditions 10-18, 336 pages, 7,50€

5 sur 5

4 comments on “Le choix des Morrison de Mary Lawson”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *