la vie selon oveRésumé

Dans le lotissement où il vit depuis quarante ans, Ove est connu pour être un râleur de la pire espèce. Mais depuis qu’il est sans travail, il se sent seul et inutile. Il erre dans sa maison, fait des rondes de quartier pour relever les infractions des habitants. Jusqu’au jour où, las de cette routine, il décide d’en finir. Corde au cou, debout dans le salon, il est prêt à passer à l’acte…
C’est sans compter l’arrivée de nouveaux voisins et d’un chat abandonné. Interrompant involontairement ses tentatives de suicide, ceux-ci vont peu à peu pousser Ove dans ses derniers retranchements et le ramener à la vie !
Tel un chat de gouttière amoché et craintif, à la fois drôle et touchant, Ove réveille l’instinct protecteur qui sommeille en chacun de nous. Mais attention, il griffe !

L’avis de Cassandre

La vie selon Ove est un titre qui m’attirait pour tout : résumé, couverture, titre, mais aussi l’avis de copinautes qui l’ont adoré. Bref, il fallait absolument que je le lise !

Ove approche de la soixantaine. Il mène une existence fade et solitaire. Il a perdu le goût de la vie et sa seule occupation est de veiller à ce que personne n’enfreigne les règles du lotissement où il réside. Alors, malheureux au possible, il décide de mettre fin à ses jours. Mais plusieurs événements viennent contrecarrer son plan macabre comme l’emménagement d’une famille ou l’arrivée d’un chat en piteux état qui ne quitte pas le paillasson d’Ove.

Que j’ai aimé ce roman, dès les premières lignes ! Ove est devenu l’un de mes personnages préférés. On le voit évoluer (ou se révéler ?) au fil des pages. Sous ses airs de vieil homme aigri se cache un être au grand cœur, qui a un vécu douloureux. J’ai aimé ses sarcasmes, ses colères, son caractère et les surprises qu’il nous réserve.

L’histoire est tout bonnement géniale et pleine d’émotions fortes. On passe du rire aux larmes dans ce lotissement suédois et cela a été un excellent moment de lecture pour ma part. Je recommande ce roman à 200%, vous terminerez cette lecture avec le coeur gonflé de bonheur !

Vieux, râleur et suicidaire : la vie selon Ove de Fredrik Backman, paru le 13 mars 2014 aux éditions Presses de la Cité, 352 pages, 21,50€

8 Comments on Vieux, râleur et suicidaire : la vie selon Ove de Fredrik Backman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.