couv43725266Résumé

Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s’échapper. Le monde qu’ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu’on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d’une expérience censée sauver l’humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l’humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?

L’avis d’Audrey

Le troisième tome de la série Divergente est enfin sorti, et de ce fait je l’ai lu tout de suite. Ayant adoré les deux premiers tomes, je ne pouvais plus attendre. Je suis très heureuse de finir cette série, enfin une qui ne comporte pas un million de tomes. Par contre, j’ai été assez déçue de découvrir que le format des livres avait changé. Mais la couverture est assez sympa.

On retrouve Tris, Tobias, et leurs amis dans les conditions dans lesquelles on les a laissés. On découvre enfin ce qui se trouve à l’extérieur de la ville, ce qui se cache derrière les murs de celle-ci.

J’ai eu très peur de ne pas me souvenir des événements précédents, mais au final, pas d’inquiétude, tout nous revient au fur et à mesure.

Je n’ai malheureusement pas été séduite par ce tome, j’ai eu l’impression que l’histoire tournait en rond, qu’il n’y avait pas de réels rebondissements, et donc l’histoire m’a paru longue, et j’ai pris beaucoup de temps pour finir ce livre.

On découvre de nouveaux lieux, et de ce fait, de nouveaux individus. J’ai aimé découvrir l’opinion de Tris mais aussi celle de Tobias vis-à-vis de ce nouveau décor et de ces personnes. Cela permet de comprendre les choix de chacun.

Je suis très étonnée de cette fin, je suis comme on dit « sur le cul ». Je m’attendais à tout, sauf à ça. Je ne développerai pas mon point de vue sur ce point, car je ne compte pas spoiler. Mais je peux juste dire que c’est énorme.

En bref, j’ai réellement apprécié le début et la fin du livre mais une bonne partie m’a parue assez inutile, je n’ai malheureusement pas ressenti ce que j’ai pu vivre avec le premier tome, ce qui est dommage.

 – Ouais, la vie, ça craint, des fois, reprend-elle. Mais tu sais ce qui me fait tenir ? Je hausse un sourcil interrogateur, et elle poursuit en imitant mon expression :

– Les moments qui ne craignent pas. Le truc, c’est de ne pas les rater quand ils se présentent.

Divergente tome 3 : Allégeance de Veronica Roth, paru le 15 mai 2014 aux éditions Nathan, 468 pages, 16,90€

11 Comments on Divergente tome 3 : Allégeance de Veronica Roth

  1. Il faut vraiment que je me penche sur les deux autres tomes de la trilogie, je n’ai lu que le premier. Les avis sont tellement divergent que j’aimerais m’en faire ma propre idée.

  2. Tout comme toi, je me suis jetée sur ce dernier tome adorant les autres tomes. Il ne m’a pas dessus mais il est vrai que la magie du premier tome ne se retrouve pas dans celui-ci. Malheureusement, par contre tout comme toi je ne m’attendais pas à cette fin et maintenant avec du recul, je me dis qu’il n’y aurait pas eu meilleure fin !

  3. Le premier tome est de loin le meilleur de la trilogie. Cependant, ce dernier livre m’a beaucoup plus : on comprend enfin pourquoi le système des factions a été instauré, on apprend ce qu’il y a derrière le mur, etc… Même si ce tome est clairement différent des deux précédents, il est agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *