la palette de l angeRésumé

« Il avait besoin de lire l’effroi dans ses yeux pour oublier le sien. Quand son souffle se faisait court, il respirait mieux. Il sut tout de suite qu’il ne lui survivrait pas. »
Le commissaire Chrétien Bompard est chargé d’une affaire épineuse : plusieurs meurtres extrêmement ritualisés sont perpétrés dans la capitale. Les victimes ne semblent pas avoir été choisies au hasard et pourtant, elles n’ont à première vue rien en commun… Et pour ajouter encore au trouble, Bompard s’émeut de la découverte d’un adolescent pendu dans la forêt d’Orléans et de la disparition d’une jeune femme. Leur sort est-il lié aux meurtres ? Quel sera le dénouement de cet imbroglio ?
Cette enquête captivante confirme le talent de Catherine Bessonart et son statut de figure désormais incontournable de la littérature policière – rappelons que la première enquête de Chrétien Bompard, Et si Notre-Dame la nuit…, a reçu le Prix « Polar » du Meilleur Roman francophone de Cognac en 2013.

L’avis de Cassandre

La palette de l’ange est un titre que j’ai accepté de recevoir avec plaisir car le résumé m’interpellait, d’une part, et pour le prix Polar que Catherine Bessonart a reçu pour son précédent roman, d’autre part.

Le personnage principal est le commissaire Bompard, un homme torturé qui cache des secrets. Une série de meurtres se produisent autour de lui et il est bien déterminé à trouver le coupable.

L’auteure a su rendre ses personnages humains, tantôt drôles, tantôt sérieux. L’équipe m’a parue soudée et conforme à l’idée que j’aie des forces de l’ordre françaises. En revanche, il m’arrivait de confondre certains noms et j’ai eu un peu de mal à vraiment m’attacher à eux car le roman est trop court et que je n’ai pas lu le premier où les personnages sont récurrents.

J’ai trouvé que le scénario tenait la route et que la trame était bien construite. Petit bémol pour la fin qui arrive trop rapidement à mon goût, j’ai eu un petit sentiment d’inachevé.

Pour conclure, c’est un agréable polar même si j’aurais voulu qu’il soit plus détaillé.

La palette de l’ange de Catherine Bessonart, paru le 6 mars 2014 aux éditions de l’Aube, 255 pages, 18,20€

7 Comments on La palette de l’ange de Catherine Bessonart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *