ecole mauvais méchants 1Résumé

Élève : Rune Drexler
Niveau : Fourbe

Vous devrez exécuter les tâches ci-dessous en une semaine, soit sept jours, à partir de la nuit de la pleine lune :

1. Kidnapper une princesse.
2. Voler un bébé.
3. Trouver un homme de main et en faire votre esclave.
4. Renverser un royaume et placer sur le trône le souverain de votre choix.

Si vous étiez amené à échouer, ne serait-ce que dans une de ces missions, vous vous verriez aussitôt exclu du Centre de Redressement pour Méchants Récalcitrants. Si vous réussissez, vous accéderez au grade de Félon.
Vous avez le droit de choisir deux conspirateurs pour comploter avec vous.

L’avis de Cassandre

Rune n’est pas un garçon ordinaire. Premièrement, il est, génétiquement, à moitié sorcier. Deuxièmement, il fait partie d’une école un peu spéciale pour « méchants récalcitrants ». En clair, les enfants trop gentils y vont dans le but de devenir de vrais méchants ! Ses amis sont, Loup Junior, le fils du grand méchant loup et la comtesse Jezebel, fille de Dracula. Rune, le personnage central de l’histoire, est plutôt un cancre. Il a tendance à faire de bonnes actions et se fiche royalement des cours de sortilège. Pour le punir, le directeur de l’école lui assigne un complot (une série de mauvaises actions) à accomplir en une semaine. Il devra kidnapper une princesse, voler un bébé, assujettir un homme de main et renverser un royaume. Rien que ça !

J’étais un peu sceptique avant de commencer cette série, craignant qu’elle ne s’adresse trop aux enfants et soit prévisible.  J’ai eu la surprise de constater qu’on se prête vite au jeu. Rune est un garçon qui ne trouve pas sa place dans la société. Certes, il a des amis, mais être méchant ça n’est pas vraiment son truc. Il élabore donc le complot tout en gardant ses valeurs et c’est appréciable.

On ne s’ennuie pas une seule seconde car l’action est très présente. L’auteure maîtrise parfaitement l’intrigue de son histoire et il y a beaucoup de surprises ! On retrouve également une bonne dose d’humour et le tout m’a fait apprécier cette lecture. Je conseille cette série essentiellement aux 10-13 ans mais elle pourrait aussi plaire aux plus grands, comme moi !

L’école des mauvais méchants, complot 1 de Stephanie S. Sanders, paru le 6 mars 2014 aux éditions Nathan, 253 pages, 12,90€

6 comments on “L’école des mauvais méchants, complot 1 de Stephanie S Sanders”

  1. Quand j’ai reçu ce livre, j’étais comme toi, un peu effrayée, je me suis dis oh, ça m’a l’air très jeunesse. Mais finalement même si ça l’est en effet, ça m’a tout de même bien plu. J’ai hâte de lire la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *