couv56072068Résumé

Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive Karen. Après plusieurs années de scolarisation à domicile, elle débute sa dernière année de lycée dans un nouvel établissement où elle ne connaît quasiment personne. Peu importe, de toute façon, Sky ne ressent aucune émotion pour personne depuis son enfance. Alors quand elle croise Holder, le bad boy du lycée, elle est surprise de l’effet qu’il a sur elle. Sky comprend rapidement qu’Holder n’est pas celui que tout le monde croit et leur relation devient passionnée. Peu à peu, elle découvre grâce à lui la vérité sur son passé. Tous deux étaient amis et voisins dans leur enfance. Mais elle ne s’en souvient pas…

L’avis d’Audrey

Sky est une jeune fille de 17 ans, qui vit avec Karen, sa mère adoptive. Karen a des opinions très tranchées, elle ne supporte pas les nouvelles technologies qui, d’après elle, rendent les gens bêtes.
Cette année, tout va changer pour Sky, sa meilleure amie Six part en Italie, et elle intègre le lycée, après des années de cours par correspondance, dans lequel elle a une réputation de fille facile à cause de son amitié avec Six. Pourtant, elle n’a jamais dépassé le stade des câlins avec ses petits copains, car elle ne ressent jamais rien.

J’avais lu de très bons avis sur ce roman, j’espérais apprécier tout autant, et je pense que c’est le cas. On a une belle histoire qui se crée entre Sky et Holder, qui a la réputation d’être un mauvais garçon.

J’aime beaucoup le personnage de Holder, mais j’avoue que son comportement est très étrange et parfois « violent », pendant une bonne grosse partie (principalement au début) ne m’a pas vraiment plu. Bien heureusement, ce sentiment s’est évaporé au fil des pages.
Six, la meilleure amie et voisine de Sky m’a beaucoup fait rire, et je regrette qu’elle ait été si peu présente dans ce livre.
Sky est un personnage courageux, et j’ai aimé découvrir son histoire, son passé avec elle. Elle reste forte, même si parfois, ce n’est pas évident et qu’elle craque. Comme toute personne normalement constituée.

L’histoire est intéressante, certains événements m’ont surpris, je n’attendais pas à des revirements comme ceux-ci, malheureusement, je ne peux pas beaucoup en dire dans mon avis, j’ai bien trop peur de gâcher la lecture de quelqu’un en en disant trop.

Ce fut donc une très bonne lecture, et j’espère vraiment avoir la possibilité de lire le livre du point de vue de Holder.

« Le ciel est toujours beau. Même quand il fait nuit, quand c’est pluvieux ou nuageux, c’est toujours un beau spectacle. C’est ce que je préfère dans vie car je sais que si jamais je me sens perdu, seul ou effrayé, il suffit que je lève la tête et le ciel sera toujours là… toujours aussi beau. »

Hopeless de Colleen Hoover, paru le 2 octobre 2014 aux éditions Fleuve, 506 pages, 18,50€

7 comments on “Hopeless, tome 1 de Colleen Hoover”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *