etranges-rivages-535309-250-400Résumé

De retour sur les terres de son enfance, le commissaire Erlendur est plus que jamais hanté par ses démons intérieurs. Terrassé par le souvenir de la mort de son jeune frère, il se plonge dans l’histoire de cette jeune mariée disparue en pleine tempête soixante ans plus tôt. Pourquoi n’a-t-elle jamais croisé le groupe de soldats égarés qui empruntaient le même chemin ? Sous la glace des fjords d’Islande, le passé ne meurt jamais ; il se confond parfois même avec les rêves.

L’avis de Cassandre

Étranges Rivages est mon tout premier roman de l’auteur. Je ne le connaissais pas et je l’ai repéré grâce à l’édition collector de ce titre, une sublime couverture à rabats, mate et brillante.

Erlendur est un flic en vacances dans le village de son enfance, en Islande. L’homme est hanté par la disparition de son frère dans une tempête. Il était avec lui et personne n’a jamais su ce qu’il s’était passé ni n’a retrouvé son corps. C’est ce qui le motive à s’intéresser à une vieille histoire de son village, celle de Matthildur, une jeune femme disparue, elle aussi, dans une tempête. Elle devait se rendre quelque part et n’a jamais été retrouvée. Erlendur interroge alors les proches de la jeune femme qui se replonge, tour à tour, des années auparavant.

J’avoue avoir eu des difficultés durant les cinquante premières pages à me plonger dans l’histoire car je n’avais pas lu les autres enquêtes du personnage principal. J’étais aussi un peu perdue avec les prénoms islandais à la prononciation ardue. Mais je m’y suis habituée et une fois au cœur de l’histoire, difficile de reposer le roman. Erlendur est un personnage qui m’a touchée. J’ai grandement aimé sa persévérance pour résoudre ce cold case et j’ai été émue à la fois par son implication personnelle. On en apprend d’ailleurs un peu plus sur son enfance et son petit frère et on avance un peu dans cette histoire. Cependant, la fin reste ouverte à ce sujet.

Autre aspect positif dans ce titre, c’est l’univers. Les montagnes, le froid, une histoire sombre, tout cela crée une ambiance propice aux thrillers. Ce roman est bien plus qu’un simple thriller, il vous emmènera sur les terres glacées d’Islande.

Étranges rivages d’Arnaldur Indridason, paru le 6 novembre 2014 aux Éditions Points, 368 pages, 8,60€

3 comments on “Etranges rivages d’Arnaldur Indridason”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *