9782266263627FSRésumé :

Alice est le fruit d’un amour défendu, la fille que Jeanne a eue avec son beau-frère. Elle grandit avec son père, un banquier froid, et une mère adoptive qui ignore tout de ses origines. Enfant renfermée et solitaire, elle se réfugie dans la musique. Le piano comme exutoire jusqu’à la virtuosité.Claudio, lui, est un immigré italien. Maçon, fils de maçon, construisant les murs du conservatoire de Lille.
Jusqu’à ce qu’un maestro découvre l’incroyable pureté de sa voix et décide de le prendre sous son aile.Dès leur première rencontre, Alice et Claudio s’enflamment d’une grande passion amoureuse et musicale. Mais les conventions sociales, leurs différences et de lourds secrets de famille semblent se mettre en travers de leur histoire…

L’avis de Yesmine 

Jeanne, la mère d’Alice, suit une passion amoureuse avec son beau-frère marié à sa soeur. Une romance qui va trouver sa fin à l’annonce de la grosesse de Jeanne. A 15 ans, elle se retrouve enceinte d’un membre de sa famille proche, elle est exilée temporairement dans une villa du sud par son père. Tiraillée entre son amour pour son enfant et la vie qui s’offre à elle, elle choisit d’abandonner sa fille. Cette fille, Alice, ballotée dans une famille italienne, va être arrachée une seconde fois à sa mère adoptive pour se retrouver chez sa tante qui va lui être présentée comme une nouvelle maman. Mais une séparation l’attend encore…
Claudio lui, immigré Italien, bon chanteur, voué à une carrière de maçon, va se faire repérer par un « maître » qui va l’encourager et le faire travailler sur sa voix. Des années plus tard, après avoir tout abandonné, la consécration arrive et la célébrité aussi !

On va suivre ces deux vies en parallèles, une vie remplie de tristesse et d’abandon pour Alice; une vie de dur labeur et de force pour Claudio. Même si Alice se retrouve dans le piano, j’ai eu beaucoup d’empathie pour cette jeune fille qui n’a eu que des épreuves dans la vie ! Une femme qui n’a aucun droit et s’échappe d’une vie de maltraitance en se mariant avec un homme qu’elle apprécie.

La vie est dure en cette époque (1890), les pauvres connaissent la famine et la saleté, les riches l’opulence et la fortune. Alice et Claudio vivent tantôt dans un monde tantôt dans l’autre. Les féministes sont aussi au cœur de ce livre, le combat des femmes mais surtout des femmes mariées, qui ont une situation plus que délicate, vivant sous la coupe de leurs maris !

Ce livre m’a beaucoup plu, sans trop d’éclat, c’est une histoire qui se laisse lire sans difficulté. Un tome 2,3 et 4 existent, mais rassurez-vous, les lires indépendamment ne sera pas trop gênant !

Une bonne lecture à vous, il est toujours difficile d’allier son rôle de mère, d’épouse et d’amante  !

De mères en filles Alice Tome 1 de Dominique Drouin, paru le 13 juillet 2016 aux éditions Pocket, 416 pages, 7,40 €

3 sur 5

10 comments on “De mères en filles Tome 1 : Alice de Dominique Drouin”

    • Oui je ne lui ai mis que trois petites pattes car le livre était agréable mais une histoire assez longue. Je mets quatre petites patounes quand ça m’a vraiment plu mais il manque quelque chose. Et 5, j’ai aimé du début jusqu’a la fin ^^ et après il y a le coup de coeur mais très rare ^^
      Voila pour l’explication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *