Résumé

La mère de Tom est morte. Et Tom a disparu.
Tom, mais aussi John, Michael et Lily. À chaque fois, un enfant est enlevé et sa mère assassinée.
Dahlia Rhymes, agent du FBI spécialisée dans les crimes rituels, s’invite dans l’enquête. Bien que Tom soit son neveu, elle ne l’a jamais vu car elle a rompu toute relation avec sa famille depuis vingt ans. Il aura fallu ce drame pour la ramener vers les brumes inquiétantes de sa Caroline du Sud natale.
En retrouvant les marais et les chênes séculaires, Dahlia retrouve aussi Nathan Miller, un ancien gamin des rues devenu un des meilleurs flics de Charleston. Ensemble, ils se lancent à la recherche des enfants perdus, sans autre indice que le fragile témoignage d’un jeune voisin : pour lui, Tom a été la victime d’une malédiction vaudou, car il a vu rôder autour de sa maison un shadduh, une ombre.
Une ombre qui a peut-être englouti les enfants à jamais.

L’avis de Cassandre

Dans les brumes du mal m’a été recommandé par mon amie Léa du blog Léa Touch Book et je tiens tout d’abord à la remercier car je ne regrette pas de l’avoir écoutée !

L’histoire se déroule de nos jours, en Caroline du Sud. Des enfants sont enlevés et leurs mères, assassinées. L’agent Dahlia Rhymes du FBI choisit de se joindre à l’enquête et pour cause, son filleul fait partie de la liste des enlevés…

Le thème de l’enlèvement est un incontournable des thrillers et il est difficile de trouver un roman du genre qui soit novateur. Et pourtant, René Manzor y excelle. J’ai sincèrement tout aimé dans ce roman, il est difficile de vous exposer des points négatifs, je vais donc me contenter du positif.

Nous avons le plaisir de suivre plusieurs personnages et donc plusieurs points de vue : Tom, l’enfant enlevé, Jimmy, un adolescent des rues, l’agent Dahlia Rhymes ou encore Nathan, un ancien gamin des rues devenu flic. J’ai particulièrement accroché à Dahlia, une spécialiste des cultes et du vaudou qui revient à Charleston, la ville où elle a grandi et fait le deuil de son enfance dans d’horribles circonstances. Nous avons droit à un personnage principal qui peut se montrer fort et faible à la fois mais qui ne renoncera jamais à cette enquête, qu’importent les sacrifices pour parvenir à la résoudre.

Ce roman m’a particulièrement plu pour le thème qui est le vaudou et les cultes sataniques. René Manzor a réellement poussé son sujet, il ne s’agit pas du tout d’un prétexte à l’histoire, au contraire. Derrière ce thriller, nous apprenons beaucoup de choses sur ces croyances locales. Le sujet est captivant et rend l’ambiance particulière : a-t-on réellement envie de savoir où est Tom ?

Pour conclure, la fin est parfaite. Oui, j’avais des doutes sur certains personnages mais je n’avais rien compris de leurs intentions et j’ai été sincèrement surprise. Un coup de cœur pour ce thriller, parfaitement maîtrisé. A ne pas manquer !

Dans les brumes du mal de René Manzor, paru en octobre 2017 aux éditions Pocket, 448 pages, 7,40€

1 comment on “Dans les brumes du mal de René Manzor”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *