Bienvenue dans un nouveau rendez-vous Le Coin Jeunesse !
C’est l’été, il fait beau, alors quoi de mieux que de jolis albums pour s’évader ?

Joyeux anniversaire, Maman !

Quel plaisir de se replonger dans l’univers japonais de Satoe Tone ! Dans cette histoire, cinq poussins veulent faire un cadeau très spécial à leur maman. Cette année, pas question de se contenter de fleurs ou d’un bon gâteau. Ils partent à l’aventure, certains de trouver le cadeau idéal. Les cinq frères et sœurs vont vivre un beau voyage, à la rencontre des merveilles de la nature. Le texte est beau mais ce sont surtout les illustrations uniques de Satoe Tone qui vont émouvoir son lectorat. A chaque page, nous découvrons un univers coloré qui m’a laissée admirative. Et derrière, un message fort, la nature et la vie sont nos plus beaux cadeaux…

Joyeux anniversaire, Maman de Satoe Tone, paru en avril 2017 aux éditions Balivernes, 32 pages, 9€

Mieux que dix fées

Cet album présente dix fées. Chacune avec un pouvoir bien spécifique : la fée des chatouilles, la fée qui guérit tous les bobos, celle qui fait de bons petits plats et bien d’autres ! Ce petit livre est un vrai régal pour les yeux ! J’étais vraiment époustouflée à chaque page par la poésie qui se dégage mais aussi par les illustrations qui sont splendides.
Mieux que dix fées est une ode à la maman. Cet album est source d’amour et de tendresse et les jeunes enfants ne peuvent que l’adorer. A la fois à lire et à chantonner, le texte s’y prête dans les deux cas et ce n’est que plus agréable. J’ai aussi apprécié que le texte ne soit pas juste linéaire, droit, simple, il ondule sur les pages. Au contraire, il entre en mouvement, selon les mots. L’univers est à la fois magique et magnifique, deux mots qui se ressemblent et s’assemblent grâce à cet ouvrage.
En voilà un bien bel album ! Je ressors de ma lecture aussi émerveillée qu’une enfant et avec des étoiles plein les yeux  ! Un très beau cadeau à offrir aux jeunes mamans et à leurs petits bouts !

Mieux que dix fées de Lenia Major et Cathy Delanssay, paru en avril 2017 aux éditions Balivernes, 32 pages, 10€

Samedi

Samedi, c’est l’histoire d’un petit garçon qui nous explique tout ce qu’il aime dans la journée du samedi : réveiller ses parents, manger en famille, jouer avec son frère, aller aux goûters d’anniversaire, faire des corvées en s’amusant ou embêter ses parents. Les scènes sont drôles et tous les enfants pourront se reconnaître dans ces situations du quotidien. Les jeunes lecteurs pourront aussi rire, l’humour étant au cœur de l’album ! Les illustrations sont simples et efficaces. Samedi est un album joyeux qui montrent que les moments les plus simples sont aussi les plus heureux. Un titre à partager !

Samedi de Ian Lendler et Serge Bloch, paru en mars 2017 aux éditions Nathan, 40 pages, 10€

Une maison à hanter

Il y a quelques temps, j’ai découvert Une île sous la pluie de Morgane de Cadier et Florian Pigé, j’étais tombée amoureuse de ce titre, quel bonheur que le duo s’associe à nouveau dans Une maison à hanter ! La couverture, seule, est déjà magnifique, avec un fantôme texturé et avenant qui n’est pas sans nous rappeler la Lune et son incroyable beauté. Petit Fantôme fête ses 1000 ans, et ce jour est bien particulier puisque notre Petit Fantôme va devoir trouver sa propre maison à hanter. Malheureusement, la mission s’avère compliquée. Petit Fantôme n’est pas très convaincant dans son rôle et n’effraye personne. Jusqu’à ce que sa rencontre avec Nathan, un petit garçon, bouleverse la donne… Une maison à hanter est une histoire d’amitié qui repose sur « ensemble, on est plus fort » et qui traite aussi de la différence et de l’acceptation. C’est assurément une belle histoire qui s’achève sur une note humoristique mais qui doit aussi sa beauté aux illustrations de Florian Pigé. Nous nous promenons de décors en décors, tantôt sombres, tantôt clairs mais toujours rassurants. J’adore ce mélange de géométrie et de textures, un vrai régal ! Le petit plus ? L’album brille dans la nuit !

Une maison à hanter de Morgane de Cadier et Florian Pigé, paru en novembre 2016 aux éditions Balivernes, 32 pages, 13€

2 comments on “Le coin jeunesse #28”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *