ces lieux sont mortsRésumé

Le docteur Eric Searl du Good Samaritan Hospital de Los Angeles ne vit que pour les « endormis ». Ceux qu’un accident ou qu’une maladie a plongés dans un coma profond et qu’il faut accompagner vers le réveil… ou la mort. Lui-même rescapé d’une longue période de coma, il a développé des techniques ultramodernes afin d’aider ses patients en utilisant les stimuli olfactifs et auditifs qui ont marqué leur vie, afin de ressusciter leurs souvenirs et par conséquent leur conscience. Searl serait un pur héros s’il s’occupait aussi bien des « éveillés », et en particulier de sa propre famille.
C’est sur cette base que Rebecca, sa nouvelle compagne, le maudit lorsqu’il rate leur avion à la veille de Noël. C’est donc seule, avec les trois enfants de Searl, qu’elle se rend dans le chalet de ce dernier dans lequel elle n’a jamais mis les pieds. Un lieu totalement isolé en plein cœur des Rocheuses. Malgré une tempête de neige épouvantable, Rebecca arrive tant bien que mal à conduire la famille à bon port.
Sa seule erreur de parcours aura été de vouloir sauver un jeune auto-stoppeur du froid. Un auto-stoppeur bègue qui lui a menti sur sa destination.
Lorsque Searl prend la peine d’appeler sa famille, ce qu’il entend à l’autre bout du fil ce sont des portes qui claquent, les hurlements des siens, et L’Enlèvement au Sérail qui résonne dans toute la maison. Puis cette voix, glaçante : « Aaaa votre plaaace, je deviendrais complètement fffou, doc. »

L’avis de Cassandre

Ces lieux sont morts est mon tout premier de Patrick Graham. Le docteur Searl, spécialisé dans l’étude du coma, retrouve un beau jour sa famille agressée par un serial killer et sa petite fille enlevée. Commence alors une course contre la montre.

En débutant ce thriller, j’avais prévu de lire quelques pages seulement. 140 pages plus tard, je l’ai enfin reposé. Vous comprendrez donc à quel point il est addictif. Ces lieux sont morts m’a glacée. C’est un thriller que je qualifierai de sombre, accompagné d’une ambiance angoissante à souhait. Le tueur recherché m’a effrayée, j’avais tellement peur pour les personnages de l’histoire et je tenais par-dessus tout à ce qu’il se finisse bien.

En parlant de personnages, ils m’ont fascinée. Le docteur Searl est à la fois le père qui fera tout pour retrouver sa fille et le personnage mystérieux avec une part d’ombre inquiétante. J’ai aimé cet aspect où aucun personnage n’est le gentil ni le méchant attitré mais plutôt un mélange des deux.

J’ai adoré tout ce qui touche à la neurologie, on apprend des choses intéressantes sur le coma, ce qui n’est pas sans me rappeler les thrillers de Franck Thilliez qui sont des mines d’informations. Patrick Graham maîtrise pleinement le genre en offrant une intrigue dont on ne devine rien avant la fin. Et quelle fin ! A couper le souffle. Je ne peux qu’espérer une suite pour répondre aux questions sans réponses et pour retrouver les personnages de l’histoire.

Ces lieux sont morts de Patrick Graham, paru le 15 mai 2014 aux éditions Fleuve, 432 pages, 20,90€

11 comments on “Ces lieux sont morts de Patrick Graham”

  1. J’avoue, j’ai été prise par l’intrigue mais je suis restée plutôt de marbre face aux personnages. Et puis je ne sais pas si c’était un manque de concentration mais j’ai trouvé le tout « brouillon » et j’ai eu du mal à m’y retrouver. Si suite il y a (et vu la fin et ce qu’il me semble que j’avais lu quelque part), j’espère que j’accrocherai davantage parce que c’est un auteur que j’aime beaucoup 🙂

  2. La couverture et le résumé me donnaient déjà très envie de le découvrir, mais ton avis me convainc encore plus. J’ai hâte de pouvoir le lire.

  3. Bonjour,
    J’ai lu un livre de cet auteur « l’évangile selon Satan » et il m’avait scotché, tenue en haleine jusqu’au bout. Un livre de cet auteur ne s’oublie pas et cela me donne envie de lire le dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *