Résumé

Acteur parisien abonné aux seconds rôles, en couple depuis quelques années avec Céline mais incapable de s’engager, Thomas, à l’approche de la quarantaine, a tout du loser fuyant ses responsabilités. Empêtré dans son rôle d’acteur maudit, de génie incompris, de mec infidèle, il sait pourtant qu’il passe à côté de sa vie. Un soir, alors qu’il assiste à une représentation au théâtre de la Renaissance, il retrouve par hasard Carmen Arteba, une actrice avec qui il a joué des années auparavant. Subjugué par cette femme devenue chamane, il laisse tomber le masque. Carmen décèle une belle âme qui se cherche derrière le cynisme de Thomas, et invite ce dernier à la rejoindre dans une retraite chamanique au prieuré de Monteau.
C’est pour Thomas le début d’une transformation qui va l’amener à explorer ses zones d’ombre, sa part de féminin, et à se questionner sur sa place d’homme. Au contact de trois figures féminines – Carmen, la guide spirituelle, Iris, la femme louve, et Céline, la pragmatique –, il va se reconnecter à sa lumière et ouvrir son cœur.

L’avis de Cassandre

Thomas est un acteur raté. Il ne travaille que trop rarement et toujours pour des seconds rôles. Ses rêves de gloire s’éloignent de plus en plus. Comme il ne gagne pas assez d’argent, sa compagne depuis 3 ans, Céline, doit puiser dans ses économies d’enseignante pour maintenir le couple à flot, du moins économiquement. Car leur couple en tant que tel devient un réel naufrage. Il ne s’intéresse plus à elle, il prend lâchement la fuite, dès la moindre petite dispute. Et par-dessus tout, il la trompe à la moindre occasion. Thomas est donc un personnage détestable et sans aucun sens moral. Un soir, il retrouve Carmen, une ex-comédienne, devenue chamane suite à un voyage en Inde. Celle-ci lui propose de venir faire une retraite spirituelle chez elle.

Si je n’ai pas été convaincue par le début qui présente un Thomas exécrable, la rencontre avec l’ex-comédienne fut la goutte de trop. J’ai trouvé ces retrouvailles très surfaites. Notre comédien raté est tout de suite convaincu par Carmen. La spiritualité lui apparaît trop rapidement comme la solution à tous ses problèmes. Cela manque cruellement de crédibilité ! On en vient à s’interroger sur le but réel de l’histoire. Ce que j’en retiens finalement, c’est que ce livre vante les mérites du chamanisme et que l’intrigue n’est que secondaire.

Je suis passée à côté de cette histoire, dommage !

Ce soir, la Lune était ronde de Arnaud Riou, paru en octobre 2018 aux éditions Solar, 208 pages, 16,90€

3 Comments on Ce soir, la Lune était ronde de Arnaud Riou

  1. Le résumé faisait trop développement personnel à mon goût. Et avec ton avis très moyen en plus, je ne pense clairement pas que je prendrais du temps pour cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *