Résumé

Une maison à des kilomètres de tout. Autour, rien que l’herbe verte, les trembles aux feuilles chargées de pluie et le ciel changeant du Donegal. Ce refuge, Daniel Sullivan va le quitter le temps d’une semaine pour se rendre aux États-Unis, son pays d’origine. C’est l’anniversaire de son père, qu’il n’a pas vu depuis des années. Dans la voiture qui le conduit à l’aéroport, une voix retentit à la radio : celle d’une femme dont il est sans nouvelles depuis vingt ans, son premier amour. Les souvenirs se déversent.
Replonger dans le passé, comprendre ce qui le pousse à abandonner ceux qu’il aime, Daniel ne pense plus qu’à ça. Et il y a son épouse Claudette, star de cinéma fantasque et passionnée. Comment lui révéler l’homme qu’il est véritablement ? Que peut-il encore promettre, lui qui n’a jamais su que fuir ?

L’avis de Cassandre

Maggie O’Farrell fait partie de mes auteurs préférés. Je garde un souvenir particulièrement fort de L’étrange disparition d’Esme Lennox alors je ne pouvais manquer l’occasion de me plonger dans Assez de bleu dans le ciel et sa superbe couverture !

L’histoire débute lorsque Daniel Sullivan entend à la radio, la voix d’une personne qui a beaucoup compté pour lui et dont il n’a jamais eu de nouvelles pendant plus de 20 ans. Démarrent alors des aller-retour entre passé et présent et à travers de multiples personnages.

Daniel est le personnage central, le lien entre tous les autres. Petit à petit, nous découvrons ses proches, sa famille, son ex-famille, ses amours, ses amis. Maggie O’Farrell prend le temps de nous les présenter et le fil conducteur n’apparaît pas tout de suite, ce qui fait le charme de ce roman. Et les sujets y sont divers : l’amour, la famille, la célébrité, le pardon, le deuil. On passe aisément du rire aux larmes, il faut dire que Maggie O’Farrell trouve toujours les mots justes et arrive même à nous inclure dans cette famille peu ordinaire.

Assez de bleu dans le ciel est un roman touchant et même si on a terminé notre lecture, on ne quitte jamais vraiment les personnages et les beaux paysages irlandais. En bref, une histoire qui ne fait que confirmer le talent certain de Maggie O’Farrell !

Assez de bleu dans le ciel de Maggie O’Farrell, paru en avril 2018 aux éditions 10-18, 552 pages, 8,80€

Je suis en train de hurler à pleins poumons. Il y a, lorsqu’on vit au milieu de nulle part, comme un je-ne-sais-quoi qui vous autorise à prendre ce genre de liberté.

4 comments on “Assez de bleu dans le ciel de Maggie O’Farrell”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *