9782266267731Résumé

Adolescente, Tonie Murphy a une vie compliquée entre un petit ami, Ryan, qu’elle adore, des parents avec qui la relation est conflictuelle et des camarades de classe qui lui mènent une vie d’enfer. Sa vie tourne au cauchemar quand sa sœur cadette est assassinée une nuit d’été. Tonie et Ryan sont reconnus coupables de meurtre et envoyés en prison. Aujourd’hui âgée de 34 ans, Tonie se retrouve en liberté conditionnelle. De retour dans sa ville natale, elle essaie de reprendre une vie normale. Mais rien n’est facile. Elle a interdiction de revoir Ryan, sa mère doute de son innocence et le groupe de filles qui lui a mené la vie dure au lycée la harcèle de nouveau. Surtout, Tonie prend conscience qu’elle ne pourra tourner la page tant qu’elle n’aura pas découvert la vérité. Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ? Mais la vérité a un prix…

L’avis de Cassandre

C’est le succès de l’auteure, Chevy Stevens qui m’a donné envie de la découvrir et de me faire un avis sur ses thrillers, j’ai sauté sur Après la nuit, profitant de sa sortie en poche.

Dans ce roman, on fait la connaissance de Tonie Murphy que nous suivons tour à tour adolescente et trentenaire. Tonie, c’est l’ado rebelle qui n’a pas eu beaucoup de chance dans la vie et qui s’est retrouvée au mauvais endroit, au mauvais moment. A 18 ans, son petit ami Ryan et elle sont accusés du meurtre de Nicole, la sœur de Tonie. Tous deux vont passer la moitié de leur vie en prison avant d’être enfin libérés et pouvoir enfin faire éclater la vérité au grand jour…

Après la nuit est un thriller qui se lit facilement et rapidement, grâce à l’alternance de chapitres avant/après. J’ai particulièrement trouvé réussi l’univers carcéral dans lequel évolue Tonie, un monde froid, hostile où la loi du plus fort règne. J’ai trouvé Chevy Stevens juste dans l’évocation de la dureté des prisons : le manque de la famille, l’absence de contact physique, le deuil du passé et la réinsertion. On ressent pleinement l’intensité du combat de Tonie.

Si j’ai apprécié l’ambiance et les descriptions, je dois avouer avoir été un brin déçue par le côté thriller. Le suspense est presque inexistant, il y a peu d’éléments à la fin qu’on ne sait ou ne devine pas dès le début. Les maigres révélations ne sont pas bien impressionnantes et m’ont largement déçue. De ce fait, ce roman contient des longueurs et j’avais parfois hâte de lire la fin et de passer à autre chose.

Pour conclure, Après la nuit est un roman qui m’a partiellement plu, une bonne ambiance et un univers carcéral fidèlement dépeint mais un suspense qui pêche. Je vous conseille ce titre aux lecteurs occasionnels de thrillers. De mon côté, je retenterai tout de même l’expérience avec un autre titre de l’auteure.

Après la nuit de Chevy Stevens, paru en avril 2016 aux éditions Pocket, 464 pages, 8,20€

3 sur 5

10 comments on “Après la nuit de Chevy Stevens”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *