apnée noireRésumé

Tout est là, comme avant. Une jeune femme, noyée dans la baignoire. La cordelette bleue qui lui attache, dans le dos, les poignets aux chevilles. Jusqu’au pendentif en forme de trèfle à quatre feuilles – un détail jamais révélé à la presse… LA signature du serial killer Vernon Chester. Sauf que… Voilà plus d’un an que Chester a poussé son dernier souffle dans le couloir de la mort. Alors ? Un imitateur ? Une erreur judiciaire ? Pour Megan Halliwell, du FBI, et Vince Sandino, flic au passé trouble, la plongée en eaux profondes devient aussi perverse qu’irrespirable…

L’avis de Cassandre

J’ai souvent vu Apnée noire sur la toile lorsqu’il a paru en grand format et il m’attirait mais je n’ai jamais eu l’occasion de le lire. J’ai donc pu réaliser ce souhait grâce à sa sortie en poche.

Vince est un flic qui a perdu sa famille dans un braquage qui a mal tourné. Rongé par la culpabilité d’avoir mal agi, il a inévitablement sombré dans l’alcool. Son boss ferme les yeux sur ses retards et ses bourdes. Un jour, il répond à un appel au commissariat qui l’amène tout droit sur une scène de crime : une femme a été tuée dans sa baignoire et ligotée d’une telle façon que cela renvoie à un serial killer clairement identifié. Et pourtant, celui-ci est censé être mort…

A première vue, c’est un thriller très classique : le flic qui a vécu un drame et qui boit, l’agent du FBI sexy qui doit collaborer avec Vince, un duo qui se hait puis s’attire, etc. Au début, je redoutais l’impression de déjà-lu. Mais le style de Claire Favan est addictif, sans temps mort. On a envie de connaître la suite.

Je suis mitigée par rapport à l’enquête. Certaines choses m’ont paru tirées par les cheveux et très improbables. Le déroulement de l’enquête souffre d’un manque de crédibilité. Je n’ai pas aimé que certains protagonistes ne remettent rien en question et acceptent facilement certaines choses. Je n’en dirai pas plus pour ne rien révéler de la trame.

Malgré des points négatifs, j’ai apprécié cette lecture. Elle n’a pas été mauvaise, loin de là. Mais quand on lit beaucoup de romans de ce type, on peut avoir une impression de redondance. Je le conseille donc plutôt à ceux qui lisent peu de thriller et ont envie de découvrir le genre.

Apnée noire de Claire Favan, paru le 12 février 2015 aux éditions Pocket, 384 pages, 6,80€

8 comments on “Apnée noire de Claire Favan”

  1. Hou Hou, Le résumé me plait bien et ta chronique laisse de l’espoir… mais pas pour les puristes !
    Merci @bientôt, Grybouille du « Léa Touch Book »

  2. C,est souvent le cas des points moins crédibles dans les enquêtes soit dans les romans ou mêmes les séries TV policières… Mais malgré tout, je me laisse emporter et essaie de fermer les yeux sur ces petits détails… Mais la plume de Favan est tellement addictive, qu’on passe un peu le tout sous silence!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *