Résumé

Le Pays des Morts, Inde. Du monde d’hier, il ne reste rien, juste les armes, nécessaires à la survie. Un virus a réduit la quasi-totalité de l’humanité à l’état de zombies. Le Comité Central, et Zeus, son bras armé, règne sur cette partie du monde.
Alice, 15 ans, vit dans une communauté indépendante. Pour toute école, elle n’a connu que celle du combat. Et elle y excelle. Lors d’une patrouille, elle surprend un mort-vivant muni d’oreilles de lapin roses sortir subitement de terre, puis disparaître. Des rumeurs parlent d’un réseau souterrain où les Mordeurs se réfugient.
Sans l’ombre d’une hésitation, elle s’engouffre à sa suite. Et chute…

L’avis de Yesmine

Alice vit au pays des morts-vivants dans un monde post-apocalyptique, à l’instar de The Walking Dead (que je ne regarde pas, au passage), elle va devoir combattre pour assurer sa survie. C’est la plus talentueuse de son groupe et elle chasse le mort-vivant. Un jour, elle en voit un déguisé en lapin. D’un coup, il disparaît dans un trou. En se penchant, elle en tombe et va se retrouver cernée de toute part. Mais une chose incroyable va se produire et les morts-vivants vont l’amener à la rencontre d’une personne qui va changer sa vie…

J’ai réellement été intéressée par le thème de ce livre, la raison pour laquelle je ne regarde pas ou très peu de thrillers, films d’horreur ou d’épouvante, c’est que j’en fais des cauchemars ! Donc j’évite pour le respect de ma nuit ^^ Le personnage est totalement accrocheur, même si je l’avoue, une jeune fille de 13/15 ans déjà armée et qui se lance à la poursuite des mort-vivants peut laisser dubitatif. Mais pour sa défense, elle n’a connu que ça ! Donc le sujet est bien amené et expliqué.

Pour l’émotion, il y en a ! On s’inquiète, on est heureux, on est triste… j’ai pu totalement me mettre à la place du personnage et comprendre ses choix. Par contre, le lien avec Alice aux pays des merveilles ne m’a pas totalement convaincu mais la fin rattrape le tout. Je ne sais pas si j’entamerais le tome 2, cette fin me satisfait déjà.

Le seul hic pour moi, est que les personnes transformées en morts-vivants sont considérées comme des bêtes. Mais s’il y avait un remède ? Sont-ils en train de tuer leur propre famille ?  Pour moi il y a donc une incohérence. Car au final, deux clans s’affrontent, les humains et les ex-humains.

Bonne lecture à vous, ne vous faites pas mordre cela peut être fatale !

Alice au pays des morts-vivants Tome 1 de Mainak Dhar, paru en mai 2017 aux éditions pocket, 288 pages à 7,40€

8 comments on “Alice au pays des morts-vivants Tome 1 de Mainak Dhar”

    • C’est vrai qu’il n’y a pas erreur sur la marchandise, je ne suis pas très fan de morts-vivants… mais au final ça allez 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *