Résumé

Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s’occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu’à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

L’avis de Cassandre

Une histoire des loups est un roman que j’ai pu lire via le groupe Facebook Picabo River Book Club que je remercie chaleureusement, en particulier Léa et les éditions Gallmeister.

L’histoire, divisée en deux parties, prend naissance dans un village reculé du Minnesota. Les conditions de vie sont difficiles : les hivers rudes, la pauvreté, le manque de perspectives d’avenir… Nous y faisons la rencontre du personnage principal, Madeline, une adolescente de quinze ans plutôt quelconque, pas bonne élève ni cancre qui se laisse vivre jusqu’à ce qu’une famille emménage de l’autre côté de la rive. Elle les espionne avant de devenir la baby-sitter du petit garçon de la famille. Dès le départ, on sait qu’il est arrivé quelque chose de grave.

J’ai adoré la première partie du roman, l’ambiance singulière, l’angoisse qui monte, les questions qu’on se pose en tant que lecteurs sur les raisons du drame qui va nous être raconté. J’ai aussi aimé les personnages dont Madeline qui est particulière, assez asociale, étrangère à sa propre famille, parfois un peu dérangée voire fêlée. Et pourtant, les pages défilent et le rythme s’alourdit. J’ai eu la sensation d’étouffer dans un univers devenu pesant. Certains personnages se révèlent malsains, trop dérangeants. J’ai aussi trouvé que l’histoire perdait progressivement de son intérêt et j’ai d’ailleurs eu du mal à le terminer.

Pour conclure, un roman pour lequel mon intérêt fut décroissant malgré une narration convaincante.

Une histoire des loups d’Emily Fridlund, paru en août 2017 aux éditions Gallmeister, 304 pages, 22,40€

8 comments on “Une histoire des loups d’Emily Fridlund”

  1. Je suis assez d’accord. J’avais beaucoup aimé le début et comme toi j’ai été moins convaincue par la 2e partie. Mais j’aime bien certaines descriptions, une attention portée aux sensations, aux détails… Donc je m’intéresserai quand même à son prochain roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *