couv75675712Résumé

Montana, États-Unis, printemps 1867 : Milly Burnett, 19 ans, débarque de son Massachussetts natal en plein Far West américain pour y occuper un poste d’institutrice dans la petite ville de Tolstoy. Émancipée et éprise de liberté, Milly Burnett est là pour construire son bonheur tout en éduquant les enfants. La vie est âpre mais les liens se tissent vite dans cette contrée encore sauvage. Mais lorsque notre jeune institutrice accepte d’accueillir un élève atypique, Joshua, 17 ans, marginalisé injustement par la petite communauté, les ennuis commencent… Milly parviendra-t-elle à faire fi des conventions et à vivre une vie aussi libre qu’elle l’espérait ?

L’avis de Cassandre

Wild Girl est le premier titre de la nouvelle collection d’Albin Michel, Litt’ qui regroupe des romans français et visant les adolescents, dès 13 ans.

Le roman met en scène Milly Burnett, une jeune femme de 19 ans qui en a marre de sa vie ouatée dans le Massachussetts, à l’est des Etats-Unis. On est en 1867 et elle décide de quitter sa famille, sa situation confortable et de payer un voyage vers l’Ouest. Elle rêve de nature, de grands espaces, de rencontres et de liberté. Milly va obtenir un poste d’institutrice mais la vie dans le Far West est-elle vraiment celle qu’elle croit être ?

Wild Girl est un roman fluide dans lequel on rentre facilement. J’ai adoré Milly, sa fraîcheur, sa joie de vivre. Elle est chaleureuse, n’hésite pas à lier des amitiés sans pour autant être trop gentille. Car avec Milly, qui s’y frotte s’y pique et pas question de se laisser marcher sur les pieds juste car elle est jeune et inexpérimentée ! J’ai adoré son côté altruiste et féministe.

Ce que j’ai le plus aimé dans ce titre, c’est l’Ouest. Les paysages m’ont fait rêver malgré cette vie dure pleine de désillusions. Historiquement et culturellement, c’est fascinant ! Les personnages sont intéressants également et j’ai aimé qu’ils ne soient pas entièrement bons ou entièrement mauvais. Par contre, un point m’a chagrinée, le vocabulaire. Par exemple, un personnage américain des années 1860 parlant de ses amis comme étant des « potes », c’est un peu bizarre quand même ! Mais ce ne sont que des détails car dans l’ensemble, Wild Girl est bon. Une lecture idéale pour s’évader. La collection s’annonce prometteuse !

Wild Girl de Audren, paru le 2 septembre 2015 aux éditions Albin Michel, 304 pages, 15€

6 Comments on Wild girl de Audren

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *