couv5330933Résumé

Été 1980. Le lac de Basse-Misère, dans le sud du Massif central. Un groupe d’adolescents de bonne famille est massacré sur l’ îlot où il était parti camper, en marge de la fête du club nautique local. Dans toute la région, l’onde est sismique. Comme un point de bascule irréversible, qui signe la fin d’une époque d’insouciance, et le début du déclin de la vallée.
À Valdérieu, principale agglomération du pays, quelque chose s’est brisé pour toujours. Trente-quatre ans plus tard, le meurtrier supposé croupit derrière les barreaux. Mais à l’université de Toulouse, le chercheur en histoire Marc-Édouard Peiresoles ne croit pas en sa culpabilité. Originaire de Valdérieu, et témoin impuissant du cataclysme alors qu’il n’était que collégien, il décide de retourner sur place, et de reprendre toute l’enquête. Comme on replonge dans ses propres traumatismes. Comme on lève le voile sur trois décennies de non-dits, en grattant le vernis d’une communauté beaucoup moins lisse qu’il n’y paraît. Derrière les fantômes des adolescents disparus, c’est bientôt le lac de Basse-Misère qui se réveille, tel un prédateur endormi. Déjà prêt à engloutir ses
prochaines victimes…

L’avis de Cassandre

Marc-Edouard Peiresoles est un enseignant-chercheur en histoire, à l’université de Toulouse. Notre quadragénaire traverse un passage à vide : il est la risée de la fac, a fichu son couple en l’air et n’a aujourd’hui pas grand chose pour se réjouir. Et derrière tout cela, on sent quelque chose de plus profond, un mal qui l’habite et qu’il décide aujourd’hui d’exorciser. 35 ans plus tôt, à Basse-Misère, dans le Massif Central, 3 jeunes ont été assassinés, une seule s’en est tirée, plus morte que vive… Un suspect a été incarcéré, sans qu’il n’ait jamais avoué ces meurtres. Mais par-dessus tout, c’est tout le village qui a été touché de manière irréversible. Marc-Edouard décide de revenir sur les terres de son enfance et d’écrire un essai sur l’Après de Basse-Misère.

Un souffle, une ombre, est un thriller qui prend son temps, les descriptions sont nombreuses, les pensées du protagoniste aussi. Marc-Edouard est un protagoniste complexe, marqué à jamais par cette tragédie. On le voit parfois détaché et antipathique et on comprend que seule la vérité lui permettra de se libérer de l’ombre qui plane sur lui. Ce roman est un gros morceau que vous ne lirez probablement d’une traite, ce qui est une qualité à mes yeux. Christian Carayon ne veut pas vous bluffer avec des retournements de situation à toutes les sauces. Pas de suspense qui vous tient en haleine ni de rythme effréné. Un souffle, une ombre est un thriller qui va vous habiter, une histoire que vous allez vivre au plus profond de vous.

Pour conclure, voilà un roman qui m’a scotchée et dont je vais avoir du mal à oublier l’histoire. Christian Carayon, futur maître du thriller français ?

Un souffle, une ombre de Christian Carayon, paru en avril 2016 aux éditions Fleuve, 542 pages, 20,90€

5 sur 5

 

7 comments on “Un souffle, une ombre de Christian Carayon”

  1. Commandé, j’ai déjà lu les deux premiers romans de Christian Carayon, et à chaque fois c’est pareil… Je me pose la question quand sort le prochain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *