kim novakRésumé

L’été suédois 196… promet d’être beau et chaud. Dans un cadre idyllique – une bicoque familiale au bord d’un lac, à l’orée d’une forêt -, Erik, quatorze ans, entame ses vacances avec son ami Edmund et son grand frère Henry. Pour les deux adolescents, qui goûtent pour la première fois à l’ivresse de la liberté, ce sera l’été de toutes les découvertes. Ce sera aussi l’été de tous les fantasmes. Un soir, Henry revient accompagné d’une femme, qui n’est autre que leur professeur, la sublime Eva Kaludis, surnommée Kim Novak par les collégiens, à leurs yeux la plus belle femme du monde.
Mais Eva Kaludis est fiancée à Berra, la star nationale de handball, craint autant pour la puissance de ses tirs que pour la violence de ses humeurs. Or, peu après, Berra est retrouvé mort à proximité de la maison. L’été de rêve s’interrompt définitivement. Trente ans plus tard, Erik se remémore les faits. L’enquête n’ayant pas abouti, la question de l’identité du meurtrier n’a jamais cessé de le tarauder.
Henry, Eva, ou Edmund ? Un subtil roman d’apprentissage par un des maîtres du polar suédois.

L’avis de Cassandre

Découvert lors de l’opération Masse Critique de Babelio, j’ai foncé et été retenue pour le lire et le chroniquer ! Alors j’en profite pour remercier Babelio et les éditions du Seuil.

L’histoire se déroule en Suède, pendant un été, dans les années 1960. Le protagoniste, Erik, est âgé de quatorze ans. Il va passer ses vacances dans sa maison de famille avec son grand-frère Henri et son copain Edmund. L’été est idyllique, jusqu’à ce qu’ils tombent sur leur magnifique professeur au collège, qu’ils surnomment Kim Novak. Tout le monde en rêve, et Henri est bien décidé à la courtiser. Mais il y a un hic : elle est déjà fiancée à handballeur célèbre. Et l’été devient meurtrier.

Premièrement, je ne qualifierai pas ce titre de thriller mais plutôt de roman où il y a un du suspense (mais pas trop) et une ambiance qui s’assombrit. J’ai trouvé que le climat devenait progressivement inquiétant et invitait à se poser des questions. Cela donne donc envie de savoir ce qui s’est passé et on tourne donc les pages avec rapidité.

J’ai apprécié le style d’écriture. On s’immisce dans la vie d’Erik, cet adolescent proche du passage à l’âge adulte. Il n’y a pas de tabou et j’ai trouvé que cela rendait les personnages honnêtes dans une certaine mesure.

Les personnages m’ont plu mais uniquement dans la première partie (les trois quarts du livre). On les retrouve vingt ou trente ans plus tard et je dois avouer que les révélations m’ont retournée et laissé un froid. La fin est assez dure et j’y ai repensé après ma lecture. Bien que ce ne soit pas forcément celle que je souhaitais, elle est digne d’un roman suédois.

Pour conclure, c’est un bon roman qui se lit rapidement et dont la fin est inattendue. Un bon moment de lecture bien que très sombre.

Un été avec Kim Novak de Nesser Håkan, paru le 13 mars 2014 aux éditions du Seuil, 288 pages, 20€

7 Comments on Un été avec Kim Novak de Nesser Håkan

  1. Salut,

    J’ai été très peu présente sur mon blog ces derniers temps, j’ai environ trente chroniques à rédiger. Je vais m’y atteler sérieusement dès la semaine prochaine !
    En attendant, je vous retrouve pour une petite Newsletter.

    Tout d’abord, sachez que JE VENDS beaucoup de livres à très bas prix.

    Pour les intéressé(e)s, je les présente en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=1Q1WE79rP9o&list=UU5kqThQkncfj_38ing7xV6g
    L’album photos de vente se trouve ici : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1525254634364587.1073741830.1457296897827028&type=1

    Mon vlog du salon du Livre Saint-Maur en poche, où j’ai posé une question aux auteurs : https://www.youtube.com/watch?v=z8qe7D9cQfk&list=UU5kqThQkncfj_38ing7xV6g

    Les photos du salon : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1523334001223317.1073741828.1457296897827028&type=1

    Les acquisitions du salon : https://www.youtube.com/watch?v=WP34k0SoktA&list=UU5kqThQkncfj_38ing7xV6g

    Le « In My Mailbox » version « Questions pour un champion » : https://www.youtube.com/watch?v=-cVycq1Q61g&list=UU5kqThQkncfj_38ing7xV6g

    Ma chronique sur « Le cas Perenfeld » : http://leslecturesdanais.blogspot.fr/2014/07/le-cas-perenfeld.html

    Mes lectures de 2014 : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1525073274382723.1073741829.1457296897827028&type=1

    Bises,
    Anaïs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *