Résumé

Un voyage épique dans l’Amérique des années 1930, et au cœur des âmes humaines.
USA, 1936.
Des milliers d’Américains victimes de la Grande Dépression sont jetés sur les routes. Parmi eux, Teddy Gentliz, 15 ans, voyage vers la Californie avec son père et sa petite sœur Amy dans l’espoir d’une vie meilleure.
En Arizona, la famille croise un étrange groupe de forains et son charismatique chef : Sirius Huntington. Après avoir assisté à leur spectacle, Amy est soudainement frappée par un mal mystérieux…
Persuadé que les forains ont volé l’âme de sa sœur, Teddy se lance à leur poursuite à travers les États-Unis.
Sur son chemin, entre dangers, amitiés, amour et magie, l’adolescent va faire l’apprentissage intense du monde. Et de lui-même.

L’avis de Cassandre

Ayant quelque peu  « passé l’âge », je lis de moins en moins de romans pour adolescents, encore moins les romans d’aventures. Pourtant, quand Babelio et les éditions Bayard m’ont proposé de le découvrir, j’ai eu envie de laisser sa chance à ce titre dont j’ignorais l’existence-même !

L’histoire se déroule en 1936, aux États-Unis, durant la Grande Dépression. Teddy, 15 ans, vit avec son père et sa sœur Amy, 6 ans. Ou du moins, ils survivent et ne mangent pas à leur faim, tentant de rejoindre la Californie pour espérer décrocher un boulot. Un soir, des forains s’installent et proposent 2 places gratuites pour le spectacle en échange de l’aide de Teddy pour installer le chapiteau. Teddy est loin de se douter que la soirée va tourner au cauchemar quand Amy se réveille, le lendemain, en état de catatonie. Teddy est certain que les forains ont volé l’âme de sa sœur. Sans hésiter, il suit leurs traces, qu’importe le danger.

Soul Breakers est un roman aux multiples rebondissements et dans lequel on ne s’ennuie pas. Teddy va rencontrer des personnes en tous genres et sillonner le pays pour sauver sa petite sœur. Les pièges de l’ennemi seront nombreux et la quête bien compliquée. J’ai adoré les personnages secondaires, tous ont un caractère bien à eux et des pouvoirs souvent insoupçonnés. Teddy se constituera une vraie famille durant son périple.
Si j’avais peur de me retrouver avec un roman jeunesse, il n’en est rien. Le héros n’a que 15 ans mais va être confronté à des événements très douloureux et des révélations assez dramatiques. J’ai aimé ce côté adulte et réaliste dans cet univers fantastique où règne la magie. Les décors sont géniaux, on sillonne avec plaisir les États-Unis en cette sombre période.

Pour conclure, un roman difficile à reposer, des personnages géniaux et une histoire haletante, foncez !

Soul Breakers de Christophe Lambert, paru en janvier 2017 aux éditions Bayard, 588 pages, 16,90€

4 comments on “Soul Breakers de Christophe Lambert”

  1. J’aimerais énormément le découvrir, il a l’air super intéressant et chouette. J’avais déjà repéré ce titre avec la jolie couverture, du coup, ton avis me rend impatiente de le lire un jour ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *