Résumé

Par pur esprit de vengeance, ce livre traite des nuisances. Pas des nuisances graves, comme la guerre, la mort et les avions qui se cassent la gueule. Non, juste les irritations, les furoncles, les casse-couilles en tout genre, les hot-lines, les paperasses et les télécommandes, le principe de précaution, le garçon de café qui met trois plombes à noter votre présence, la housse de couette récalcitrante, la vieille dame à qui vous cédez votre place dans le bus et qui vous pompe l’air tout le reste du trajet. Bref, tout ce qui arrive à vous zigouiller une journée qui commençait si bien.

 

 

L’avis de Yesmine

Le livre Ça m’énerve n’est pas un roman comme les autres, il s’agit d’un recueil sur les faits les moins graves de notre société mais qui nous énervent au plus haut point !
J’ai adoré ce livre dans sa forme, puisque l’on peut lire les petites chroniques dans l’ordre, dans le désordre, une tous les soirs ou toutes d’un coup.

Mais la force de ce livre est son humour, son sarcasme, son esprit noir mais surtout réaliste. Chaque petite chronique nous relie directement à notre vie, à des événements… Je ne le fais pas souvent mais puisqu’il n’y a pas d’intrigue, je vais vous faire découvrir deux passages de deux chapitres, qui m’ont tantôt fait sourire, pleurer, énerver….une multitude de sentiments !

LE HOME STAGER : « On repeint tout en blanc, on vire les carrelages anciens complètements démodés, les tapis…les photos des petits enfants sur la balançoire ainsi que la balançoire fabriquée par le papi – tous les bons souvenirs qui empêchent l’acheteur de se projeter. Le tout avec une franche bonne humeur côté home-stager, vu que c’est pas des bons souvenirs à lui. Enfin, le lieu est nickel impeccablement dépersonnalisé, on dirait une maison témoin. »

Bien évidemment, l’auteur fait référence à l’émission « maison à vendre  » sur M6 et je n’avais jamais perçu l’émission sous cet angle, je peux le dire ça m’énerve dorénavant ! De plus un Stéphane pas soigneux qui casse et se moque des objets, souvenirs…de petits vieux qui ne souhaitent juste rejoindre leur fille, ça m’énerve !

UN PONT ENTRE LES GENERATIONS « Ça me tire de là à là, en haut de la cuisse, et vous croyez que les jeunes se lèveraient pour me laisser la place ? Ils sont bien trop mal élevés. De mon temps, on respectait les vieux mais c’est fini, ça. Les jeunes ils sont pourris gâtés. De mon temps, on avait une orange pour Noël et on rouspétait pas… »

Ce passage m’a bien fait rire et l’énervement a été à son comble ! Je l’ai vécu cette semaine dans le tram (je travaille sur la métropole Lilloise), assise avec un bon bouquin, une femme et son petit garçon sont debout. Elle ne manifeste pas l’intérêt de s’assoir et là une personne d’une soixantaine d’année me sort la rengaine « Les jeunes c’est plus ce que c’était et ils ne laisseraient pas la place ». Je lance un appel aux personnes âgées et personnes en galère : BON SANG DEMANDEZ-LE-NOUS ! Et je céderai volontiers mon siège 😉

Voilà je vous laisse avec cette mise en bouche à découvrir au plus vite !

Une bonne lecture à vous, je vous recommande l’énervement à petite dose 🙂

Ça m’énerve de Marie-Ange Guillaume, paru en novembre 2016 aux éditions 10/18, 288 pages, 8,80€

7 Comments on Ca m’énerve de Marie-Ange Guillaume

  1. J’ai assez mauvais caractère, d’ailleurs en plus de cela, je suis colérique et je pense que ce roman me donnerait envie de tout casser et crier ma colère sur toutes ces personnes du même genre xD Je passe mon tour même si j’aime l’idée et ton avis est tout de même encourageant 🙂

    PS : entièrement d’accord avec toi pour l’appel aux personnes âgées qui râlent dans leurs moustaches xD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *