Résumé

Saint-Jean-du-Gard, 1955. La Seconde Guerre mondiale, si proche encore, si chargée de secrets et de passions, continue de résonner…
Pour Adèle, jeune institutrice, Élise est une élève pas comme les autres, muette et élevée par une mère seule, ô combien mystérieuse.Très attachée à la petite fille, Adèle devient sa confidente : à travers son journal intime, Élise lui dévoile les blessures de son passé.
Pourquoi s’est-elle condamnée au silence ?

L’avis de Yesmine

Adèle, jeune institutrice, va prendre son premier poste dans la région des Ardennes. Une région austère qui a toujours des difficultés à intégrer les « étrangers ». Elle va se retrouver avec une classe d’enfants, l’un d’entre eux a la particularité d’être muet. Moqué et délaissé, Adèle va tout faire pour l’intégrer. Mais elle va découvrir, à la suite de ses recherches, le passé trouble de l’enfant.

Ce livre nous plonge dans la période d’après-guerre, une période difficile. Le souvenir de la guerre, de l’occupation allemande sont toujours présents. Adèle va donc trouver des choses sur la petite Elise et sur sa mère, un livre-confidence qui m’a émue.

On s’attache rapidement aux personnages même si un petit bémol sur la cohérence de l’histoire. L’élève ne trouve confidence qu’auprès de sa nouvelle maîtresse. Adèle est donc la première à découvrir la réelle histoire de la petite Elise. Même si l’histoire est émouvante, on se lasse un peu sur le long terme. Ce roman m’a parfois ennuyé parfois passionné, sa longueur en est pour beaucoup je pense.
Je dis oui pour ce roman mais ce ne serait pas mon premier choix.

Une bonne lecture à vous, chaque personne a son lot de secrets.

La promesse à Elise de Christian Laborie paru en décembre 2016 aux éditions France Loisirs, 557 pages, 18,50€

6 comments on “La promesse à Elise de Christian Laborie”

  1. Pourquoi pas, ton avis m’intrigue et me rebute à la fois, si j’ai l’occasion de le lire, pourquoi pas, sinon je ne chercherai pas à me le procurer spécialement 🙂

  2. J’aime bien les romans qui se déroule dans ce contexte, mais vu ce que tu dis je ne suis pas sûre de le lire un jour, j’ai peur qu’il y ait trop de temps de latence à mon goût…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *