nos faces cachéesRésumé

Ambrose Young était beau comme un dieu. Grand, musclé, les cheveux jusqu’aux épaules et des yeux de braise qui vous transpercent le coeur. Le genre de beauté que l’on retrouve en couverture des romans sentimentaux, et c’est peu de dire que Fern Taylor en connaît un rayon. Elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il était si beau, Ambrose demeurait inatteignable pour une fille comme Fern.
Jusqu’à ce qu’il ne le soit plus… Nos faces cachées nous conte l’histoire de cinq jeunes hommes qui ont grandi ensemble et qui s’en vont en guerre. Mais un seul reviendra. C’est une histoire de deuil. De deuil collectif et individuel, de deuil de la beauté, de vies brisées, d’identités perdues. L’histoire de l’amour que porte une fille à un garçon en mille morceaux, l’histoire de l’amour que porte ce guerrier meurtri dans sa chair à une fille ordinaire.
Mais aussi l’histoire d’une amitié qui vient à bout des pires chagrins, d’un héroïsme qui dépasse sa propre définition. Une version moderne de La Belle et la Bête qui nous fera découvrir avec émotion qu’il y a un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

L’avis de Cassandre

Pour être honnête, le résumé de Nos faces cachées ne m’a pas convaincue. Si j’ai finalement choisi de le lire, c’est grâce aux éloges d’autres blogueurs.

Fern est une lycéenne petite, menue et rousse. Avec son appareil dentaire et ses lunettes aux verres épais, elle faisait penser à Ugly Betty. A vrai dire, elle ne se trouve pas belle et est plutôt invisible aux yeux des autres. Surtout ceux du bel Ambrose, grand, beau et musclé, le meilleur lutteur du lycée. La jeune fille rêve alors en écrivant diverses romances, ce qui lui semble plus accessible.

Son cousin et meilleur ami, Bailey, joue un rôle essentiel dans sa vie. Ils ont grandi ensemble et se connaissent par cœur. Seule ombre à cette belle amitié : Bailey est atteint d’une myopathie et ses jours sont comptés. Et voilà qu’à la fin de leur année scolaire, Ambrose et quatre de ses amis s’engagent en Irak.

Ma première surprise est d’avoir lu ce roman en moins de 24h. Ce n’est peut-être pas un coup de cœur, mais il le frôle. J’ai aimé l’histoire et la manière dont elle est racontée. Les personnages sont profonds et attachants et on a envie de les connaître personnellement. Il y a plusieurs épisodes tristes voire tragiques mais on ne tombe jamais dans le pathos. Au contraire, Amy Harmon nous montre des personnages qui restent optimistes face à la fatalité. Les sujets abordés sont importants et divers. On aborde la maladie, le deuil, la guerre ou encore la foi. Le thème de la beauté, intérieure et extérieure, prend une place dominante et les réflexions abordées sont pertinentes.

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture et je ne m’attendais pas à aimer autant. Un roman pour tous ceux qui aiment les belles histoires.

Nos faces cachées d’Amy Harmon, paru le 22 janvier 2014 aux Éditions Robert Laffont, 430 pages, 17,90€

13 Comments on Nos faces cachées d’Amy Harmon

  1. Oulala, j’avais déjà vu la couverture dans la blogo mais j’ai jamais fait attention aux chroniques ni au résumé… je ne m’attendais pas à ce genre d’histoire, ton avis m’a convaincu ! (peut etre que je le lirai en ebook ou en anglais), à vrai dire j’suis pas fan de la couverture !

  2. J’admets être très intriguée. Je n’avais pas pris le temps de le connaître, mais toutes ces bonnes chroniques me rendent très curieuse. Je pense que tu m’as convaincue de le lire, merci 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *