Résumé

Comment pardonner l’impardonnable ?
Le frère de Sydney, beau et charismatique, domine depuis toujours sa petite famille : Peyton monopolise toute l’attention de leurs parents et se taille la part du lion quel que soit le domaine. Mais quand il atterrit en prison après avoir provoqué un accident grave, la jeune fille, au lieu de retrouver un peu d’air, se sent au contraire de plus en plus invisible, comme si elle errait à la dérive dans sa propre vie, perdue, sans attaches.

Elle s’inquiète surtout du désintérêt des siens pour la véritable victime, le garçon que Peyton a condamné à vivre dans un fauteuil roulant. Après avoir changé de lycée, elle se lie d’amitié avec un frère et une sœur dont elle ne tarde pas à rencontrer la famille. Excentriques et accueillants, blessés par la vie mais infiniment joyeux, les Chatham vont l’aider à se trouver une place dans son nouvel environnement. Rompre définitivement ou pardonner, forcer ses parents à la regarder en face au moins une fois, choisir son chemin et parvenir à s’avouer les sentiments qu’elle sent naître en elle… Autant de défis qu’ils vont l’aider à relever à leur manière.

L’avis de Cassandre

Sarah Dessen fait partie des auteurs de mon adolescence. Je garde d’excellents souvenirs de Quelqu’un comme toi, Pour toujours… jusqu’à demain ou encore Cette chanson-là. Sarah Dessen m’offrait des histoires qui résonnaient en moi mettant en scène des héroïne que j’adorais. Devenue adulte, j’ai eu envie de me plonger dans son nouveau roman, Never Again.

Sydney est une adolescente qui se sent invisible, surtout auprès de sa famille. Son grand-frère, Peyton, a commis l’irréparable. Après une soirée, arrosée, il décide de prendre le volant pour rentrer chez lui et renverse un garçon à vélo, l’accident le laissera paraplégique. Depuis, Peyton purge sa peine et malgré son absence, c’est comme s’il était encore plus présent à la maison. Il est le sujet de toutes les conversations et Sydney n’a pas l’impression d’exister…

Lorsque nous rencontrons Sydney, celle-ci s’apprête à changer d’école, c’est en partie pour prendre une sorte de « nouveau départ » et ne plus être « la sœur de Peyton ». Ce changement d’environnement va lui permettre de rencontrer Layla et son frère Mac et leur famille. J’ai adoré cette famille, la mère de famille gravement malade mais toujours optimiste et à l’écoute de ses enfants, le père qui dirige une petite pizzéria, Mac qui fait les livraisons, Layla, l’amie au grand cœur. Quel plaisir de les suivre dans cette histoire !

Vous l’aurez compris, je me suis attachée aux différents personnages ! Du côté des thématiques de l’histoire, Sarah Dessen aborde des sujets importants : l’alcool, la drogue, la prison, la rédemption. Ce sont des thèmes importants et bien traités. Ce que j’ai moins aimé, en revanche, ce sont les longueurs. L’histoire manque parfois de rythme, j’aurais peut-être aimé un peu plus d’action.

Pour conclure, Never Again est une belle histoire, j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver la plume de Sarah Dessen !

Never Again de Sarah Dessen, paru en novembre 2018, aux éditions Lumen, 476 pages, 15,00€

Les relations évoluent, comme les gens. Même quand on croit connaître quelqu’un, ce n’est jamais vraiment le cas.

4 Comments on Never again de Sarah Dessen

  1. Je n’avais lu qu’un seul roman de Sarah Dessen, « cette chanson là » que j’avais détesté :/ ..
    Du coup je n’ai jamais osé ré essayer .. Mais il faudrait je le sais !

    Bonne année à toi 😀

  2. Le seul livre que j’ai lu de cette autrice, j’en étais ressortie avec des longueurs et un manque de rythme, malgré une histoire intéressante. Du coup, malgré l’attraction de ce titre, j’hésite un peu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *