menteuse à mi tempsRésumé

Alex a 17 ans et une montagne de problèmes : son père l’a abandonnée, ses notes dégringolent et elle n’a aucune idée de ce qui l’attend après le lycée. Pour laisser ses angoisses derrière elle, elle s’évade souvent à Los Angeles avec M, sa meilleure amie. Là-bas, personne ne sait qui elle est, et rien ne l’empêche de tromper son monde… Mais un mensonge en entraîne un autre et, prête à tout pour garder son secret, Alex se retrouve malgré elle empêtrée dans une toile inextricable.

On a tous un secret… quel est le vôtre ?

L’avis de Cassandre

Alex est une lycéenne en dernière année qui tourne mal. Ses notes sont catastrophiques, aucune université ne veut la prendre, quand bien même, elle n’aurait aucune bourse. Et elle ne fait rien pour y remédier, préférant s’amuser avec sa meilleure amie, M.. Si Alex affiche au début un air indifférent, on découvre peu à peu ses failles et ses souffrances. Son père est parti, les laissant dans le besoin et se fiche éperdument de sa fille et de son avenir. Sa mère ne la comprend pas et les cours la désintéressent. Bref, des soucis qui peuvent bouleverser la vie d’une adolescente.

Menteuse à mi-temps est un roman distrayant mettant en scène une Alex qui décide de mentir pour se mettre en avant. Bien entendu, cela se retournera contre elle et la fera réfléchir. Le thème du mensonge est aussi abordé chez sa meilleure amie, ce qui permettra d’avoir du recul sur les conséquences que cela peut avoir.

Qu’ai-je pensé de ce roman ? Et bien, il est distrayant, léger et aborde des thématiques classiques de l’adolescence : les problèmes familiaux, l’orientation scolaire, les mauvaises fréquentations, etc. Rien de particulièrement novateur mais ce n’est pas pour autant qu’il n’est pas bon. J’ai apprécié l’histoire et j’ai eu de l’empathie pour Alex qui n’est pas une mauvaise fille mais juste un peu paumée. En revanche, le roman est vraiment trop court pour apprendre à bien connaître les personnages. De plus, je dénote un certain manque de profondeur qui fait que je sois restée trop en surface.

Le roman plaira sans nul doute aux adolescents, il n’est pas mauvais et présente un certain intérêt mais j’en attendais davantage, pour ma part.

Menteuse à mi-temps d’Alyson Noël, paru le 9 avril 2015 aux éditions Michel Lafon, 272 pages, 14€

3 Comments on Menteuse à mi-temps de Alyson Noël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.