Couv - Love and Kick BoxingRésumé

Trois adolescents dans une Ford Mustang rose foncent à travers le désert. Orphelins, ils sont frères et soeurs. Obligés de se débrouiller par eux-mêmes, l’arme à la main, ils doivent sauvegarder à tout prix leur diamant d’âme que convointent les adultes qui croisent leur chemin. Bouleversés par la perte de leur mère, ils sont à fleur de peau et facile à berner, malgré leurs flingues. Seul l’amour qui les unit leur permettra d’arriver au bout de cette fuite en avant à la recherche de leur enfance perdue, qui, à force d’ecueils et de mésaventures partagées les forceront à grandir et à murir. Garderont ils leur diamant d’âme dans ce passage à l’âge adulte ?Un road trip improvisé par Loïc Sécheresse pour les 24h de la BD de GandPapier en 2011 sur le thème de la fraternité parmi les membres d’un clan, dont les trois personnages se sont révélés si forts et attachant que l’envie de poursuivre l’aventure a perduré depuis. Deux ans après Loïc Sécheresse nous livre une fable rock n’roll sur l’amour fraternel avec flingues, pépées aux cheveux fluo et grosses bagnoles !

L’avis d’Audrey

C’est une bande dessinée qui me faisait très envie sur le site Libfly, et je l’ai donc lu dans le cadre de la Voie des Indés. La couverture est très jolie, très colorée, mais aussi originale, c’est d’ailleurs elle qui m’a le plus donné envie de parcourir cette bande dessinée.

On retrouve 3 frères et sœurs à bord d’une Ford Mustang rose. Ils sont armés et doivent se débrouiller pour survivre et se nourrir. Ils doivent à tout prix conserver, sauvegarder les diamants qu’ils portent en eux et qui représentent leurs âmes.

J’aime beaucoup l’idée de cette BD, mais malheureusement, si je n’avais pas lu le résumé avant d’avoir lu cette bande dessinée, je crois que je n’aurais pas compris beaucoup de choses. Heureusement que les dernières planches permettent une meilleure compréhension.

Les dessins sont en noir et blanc, et je les trouve plus ou moins réussis. Certaines planches sont magnifiques, mais d’autres sont trop floues et peut-être moins esthétiques. J’aime beaucoup les dessins des voitures, mais moins ceux des personnages.

En bref, c’est une bande dessinée à l’histoire originale et intéressante mais qui n’a pas su me séduire plus que ça. Je remercie tout de même le site Libfly et les éditions Warum pour cette opportunité !

Love & Kick boxing de Loïc Sécheresse, paru le 2 avril 2014 aux éditions Warum, 112 pages, 12€

5 comments on “Love & Kick Boxing de Loïc Sécheresse”

  1. Coucou =)
    Je ne connais pas cette bande dessinée, mais elle a un côté intrigant, dans les dessins. Ensuite, le résumé me paraît intéressant et ton avis donne bien envie de le découvrir, même si c’est mitigé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *