Résumé

Avec ce premier recueil de nouvelles, le jeune auteur canadien John Vigna dresse un portrait bouleversant de la condition humaine dans un monde où la brutalité prend le pas sur la raison et où les mauvaises décisions partent toujours d’une bonne intention.
Saisis dans leur rôle de mari, d’amant, de père ou de frère, ses personnages poursuivent sans relâche leur quête d’un bonheur incertain. Doué d’une empathie sans failles pour ces héros du quotidien, John Vigna instille de la beauté et du mystère dans des existences qui pourraient sembler banales ou ordinaires, et il s’impose comme une vraie découverte littéraire.

L’avis de Cassandre

La nouvelle n’est pas un style littéraire que je lis très souvent, mais, de temps à autre, j’apprécie de me plonger dans la lecture de cet exercice complexe. Dans la collection Terres d’Amérique, qui plus est, je ne pouvais qu’être tentée !

John Vigna est un jeune auteur canadien qui a tout d’un grand. Dans chacune de ces huit nouvelles, nous rencontrons des laissés-pour-compte venus de contrées profondes d’Amérique du Nord. Chacun a une histoire et souffre à sa manière, entre violence, deuils, déceptions, délaissement ainsi que des rêves avortés. J’ai été touchée par ces personnages et par la plume de John Vigna, tranchante et belle à la fois.

Les nouvelles sont courtes mais on s’immisce très vite dans l’univers obscur de nos personnages. Évidemment, certaines nouvelles m’ont davantage plu que d’autres, ce qui est souvent le cas avec le genre mais toutes restent de qualité, elles nous dérangent et nous habitent. Je vous invite à prendre votre sac à dos et à démarrer ce voyage avec John Vigna, au cœur des sentiments de ces hommes que rien n’épargne…

Loin de la violence des hommes de John Vigna, paru en février 2017 aux éditions Albin Michel, 256 pages, 22€

5 Comments on Loin de la violence des hommes de John Vigna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *