le grand jourRésumé

Aux quatre coins du monde, ils s’apprêtent à relever le défi d’une vie !

  • Albert, 11 ans, Cuba, concoure à un match de boxe
  • Nidhi, 16 ans, Inde, postule pour une des plus prestigieuses écoles du pays
  • Tom, 18 ans, Ouganda, passe un examen crucial pour son avenir professionnel
  • Deegi, 11 ans, Mongolie, participe à une compétition de gym…

L’avis de Cassandre

Le Grand Jour est un roman tiré du film de Pascal Plisson qui a aussi réalisé Sur le chemin de l’école. Ce sont des reportages sur des enfants des quatre coins du monde. Vous avez peut-être entendu de Sur le chemin de l’école où on voit des enfants qui font parfois 2h de trajet le matin en courant, sur des terrains accidentés où on peut se faire mal ou encore dans la savane où il y a des animaux sauvages parfois dangereux. Ils ont une motivation hors du commun qui vient de leur soif d’apprendre, de s’en sortir et je trouve cela remarquable.

Le Grand Jour se centre sur quatre enfants qui viennent d’Inde, d’Ouganda, de Mongolie et de Cuba. Chacun a un rêve : Nidhi veut devenir ingénieur et passe un examen réservé aux enfants les plus pauvres d’Inde. A la clé, il y a trente places dans une école gratuite et solidaire pour réaliser ce rêve. Tom vit en Ouganda, son rêve est de devenir Ranger et de protéger les singes d’Afrique. Il va passer un concours difficile où les places sont restreintes. Deegii vit en Mongolie, elle est contorsionniste et aimerait rejoindre le prestigieux cirque de Singapour mais pour cela, elle devra passer devant un jury et ne commettre aucune erreur. Enfin, Albert vit à la Havane et aimerait devenir champion olympique de boxe et va s’entraîner sérieusement pour arriver à son but.

J’ai adoré ce roman qui reprend des photographies du film avec un texte court accessible dès huit ans. On découvre ces quatre enfants/adolescents dans leur environnement qui partagent avec nous leurs rêves et leurs doutes. On voit aussi leurs familles qui sont là pour les soutenir, les motiver et prier pour eux. J’ai aimé découvrir d’autres cultures, éloignées de la nôtre mais non moins captivantes. Même si tous ne réussissent pas du premier coup, ce récit est plein d’optimisme et de sagesse. Il motive à donner le meilleur de soi-même pour réussir.

Plus qu’un récit beau et profond, Le Grand Jour nous fait prendre conscience qu’on a tort de se plaindre d’aller à l’école, d’avoir trop de devoirs car dans d’autres pays, il y a souvent plein d’obstacles à l’éducation : distance géographique, manque d’argent, insécurité, et bien d’autres encore. En dépit des difficultés, ces enfants veulent réussir et sortir de la misère qui les entoure et l’éducation est leur clé. Un titre à ne manquer sous aucun prétexte !

Le grand jour, le roman du film de Pascal Plisson, paru le 3 septembre 2015 aux éditions Nathan, 160 pages, 9,90€

 

4 Comments on Le grand jour, le roman du film

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *