Résumé

Quand le voile des apparences ne peut être déchiré, il faut parfois y mettre le feu.
À Shaker Heights, banlieue riche et tranquille de Cleveland, tout est soigneusement planifié pour le bonheur des résidents. Rien ne dépasse, rien ne déborde, à l’image de l’existence parfaitement réglée d’Elena Richardson, femme au foyer exemplaire.
Lorsque Mia Warren, une mère célibataire et bohème, vient s’installer dans cette bulle idyllique avec sa fille Pearl, les relations avec la famille Richardson sont d’abord chaleureuses. Mais peu à peu, leur présence commence à mettre en péril l’entente qui règne entre les voisins. Et la tension monte dangereusement à Shaker Heights.

L’avis de Cassandre

Shaker Heights est une banlieue riche de Cleveland. Le quartier est parfait, les maisons respectent des normes très strictes, les écoles ont bonne réputation, les espaces verts sont entretenus aussi sérieusement que des terrains de golf, bref, une vraie ville de conte de fées ! Nous faisons la connaissance de la famille Richardson. Les parents sont riches et aimants, les enfants beaux et doués. Elena, la mère, est si charitable qu’elle décide de louer l’une de ses résidences à Mia et sa fille adolescente, Pearl, à un prix plus qu’abordable. Elena Richardson adore faire de bonnes actions, mais quelles en seront les conséquences ?

La saison des feux est un roman où nous avons le point de vue de plusieurs personnages, notamment ceux du clan Richardson et ceux de Mia et Pearl. Si les relations sont très amicales au début de l’histoire, on se doute que la situation va déraper et atteindre un point de non-retour. Il ne s’agit pas réellement d’un thriller classique mais plutôt d’un roman assez noir avec un fort aspect psychologique.

Le nouveau roman de Celeste Ng a pour thématique principale, la femme : carriériste, femme au foyer, artiste, rebelle, mère, adolescente fougueuse, etc. Ce portrait de femmes de tout âge m’a captivé. Chacune a ses secrets, ses désirs, ses ambitions. J’ai pris plaisir à découvrir ces personnages hauts en couleur.

En conclusion, La saison des feux est un très bon roman que j’ai lu rapidement. J’ai adoré les personnages et la plume de Celeste Ng. Si vous aimez les ambiances un peu sombres et les secrets de famille, foncez !

La saison des feux de Celeste Ng, paru en avril 2018 aux éditions Sonatine, 384 pages, 21€

Merci à Léa du Picabo River Book Club et aux éditions Sonatine !

1 comment on “La saison des feux de Celeste Ng”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *