la disparition de mauraRésumé

Lors d’un congrès sur la médecine légale dans le Wyoming, Maura Isles rencontre par hasard Doug, un ancien camarade de faculté qui l’invite à passer le week-end dans la région avec lui et des amis. Bien qu’entamée sous de joyeux auspices, l’expédition vire au cauchemar quand Doug, sur les conseils du GPS, choisit une route sinueuse qui les conduit tout droit dans un fossé. Pris au milieu d’une tempête de neige, le groupe trouve par chance un hameau où se réfugier. Mais Le Royaume des Cieux, comme est baptisé cet endroit coupé du monde, est un village fantôme, qui semble avoir été déserté par ses habitants. Quelques jours plus tard, à Boston, l’inspecteur Jane Rizzoli, inquiète de la disparition de sa complice Maura, décide de partir à sa recherche. Son enquête ne tarde pas à la mener jusqu’au Royaume des Cieux…

L’avis de Cassandre

Bien que j’en possède plusieurs dans ma bibliothèque, La disparition de Maura est le tout premier Tess Gerritsen que je lis.

Ce titre fait partie de la série Rizzoli & Isles (adapté en série télévisée). Pour les non-connaisseurs, Jane Rizzoli est une enquêtrice qui collabore avec Maura Isles, médecin légiste afin de résoudre des enquêtes. Dans ce tome, Maura se rend à des conférences dans le Wyoming. Elle y retrouve Doug, un copain d’école qui l’invite à passer le week-end avec des amis à lui, dans la montagne. Maura accepte et l’expédition vire rapidement au cauchemar. Il neige, la voiture se retrouve bloquée et le groupe n’a d’autres choix que de chercher un refuge. Ils tombent sur un village niché dans la montagne dont les habitants semblent s’être volatilisés subitement. Leurs portes et fenêtres sont ouvertes, le repas est servi mais il n’y a personne…

Quel thriller ! Il n’y a pas de temps mort, on entre très vite dans le feu de l’action et on a du mal à le reposer. J’avoue que j’ai été angoissée plus d’une fois dans cette atmosphère étouffante. J’imaginais l’horreur de la situation. J’ai aimé le thème principal, celui des sectes. Il est bien abordé, Tess Gerritsen montre l’ampleur et les effets néfastes sur les fidèles.

Côté personnage, j’ai adoré Maura, elle garde la tête froide, agit quand il le faut. J’ai un peu moins aimé Jane, sûrement car on est très centré sur Maura et qu’on voie peu Jane.

Pour conclure, j’ai grandement aimé ce titre, il est on ne peut plus addictif !

La disparition de Maura de Tess Gerritsen, paru le 12 février 2015 aux éditions Pocket, 384 pages, 7,30€

5 Comments on La disparition de Maura de Tess Gerritsen

  1. Je connais de nom cette série, mais je ne me suis jamais encore aventurée dans les romans. Je pense que je devrais le faire, parce que celui-ci a l’air bien tentant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.